19 / 20
30/04/09
Delicately
AMARTIA
 
Comment être objectif vis à vis d'un groupe ou d'un album quand celui-ci vous touche au plus profond de votre être !
Quand le coeur vous fait perdre la raison, quand votre âme vous ordonne de relancer la lecture dès la fin de ces 11 superbes compositions !
Je crois que je vais installer une statue à l'effigie des musiciens d' AMARTIA dans mon salon !
J'ai commandé les deux albums précédents (Delicately est donc le troisième du groupe !) et surveille mon facteur avec beaucoup plus d'attention ces jours !
Vous l'aurez compris, cette chronique n'a rien d'objectif mais elle est sincère car elle vient du coeur.
Non, je ne connais pas ces musiciens, donc oubliez le copinage !
Cet album porte bien son nom et se compose de 11 joyaux, délicats donc, éclatants et dont on fait les plus beaux bijoux !
Ces musiciens ont trouvé l'alchimie parfaite entre modernité (entre autre les sons de claviers de Cyril), une rythmique progressive mais jamais assommante (Alex, basse et Nico, batterie), un chant divin (Britta) qui n'est pas sans rappeler une certaine Anneke Van GIERSBERGEN (THE GATHERING, AGUA DE ANNIQUE), et un guitariste hyper doué (Vince) que l'on pourrait comparer à un certain Steve HACKETT (GENESIS, GTR).
Beaucoup de finesse, de mélodies soignées, d'ambiances chaleureuses, d'intelligence d'écriture, de justesse, de refrains entêtants, de breaks de relances ponctuent l'album avec un seul but, viser au milieu de la cible !
AMARTIA est au firmament des groupes français.
Les fans de PINK FLOYD ou du néo prog tendance pop au coeur tendre mais pas à l'eau de roses pourraient bien, comme moi, s'abandonner totalement pour cette musique.
AMARTIA a connu les honneurs en ouverture du récent concert de PENDRAGON à Lille !
Le chant en anglais est parfait, les instrumentaux aussi et la production réussie !
Merci.

Ps : Merci à Ben (B3) pour nos discussions enflammées (il a une cheminée chez lui !)) autour de cet album et de ses éclairages.
Un Ben qui souligne habilement l'aspect (A)MARTIAL de l'instrumental Hightech Human !
Rémifm
Date de publication : jeudi 30 avril 2009