Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
CEREBUS - Too late to pray

Style : 80's & 90's Re-releases
Support :  CD - Année : 2005
Provenance du disque : Acheté
16titre(s) - 78minute(s)

Label(s) :
Cult Metal Classics
 (19/20)

Auteur : Raskal
Date de publication : 09/06/09
It's never too late to riff !
Un de mes groupes Underground américains favori !
Sorti initialement en 1986 sur le label NEW RENAISSANCE, Too Late To Pray a fait parti des groupes de Heavy Metal arrivés un peu trop tard, noyés dans la masse des groupes Underground qui sortaient à l’époque.
La sortie du premier album de POISON (Look What The Cat Dragged In) allait déclencher un raz de marée aux States et rayer définitivement le Heavy Metal traditionnel des tablettes des gros labels et des médias importants…

Comme si CEREBUS l’avait fait exprès, la pochette de leur album a vraiment été faite pour faire fuir l’acheteur potentiel ! Quel gâchis !

Du si bon Heavy Metal inspiré par RIOT, IRON MAIDEN ou ACCEPT (pour certains riffs) et je peux même dire qui a influencé l’excellent Thundersteel de RIOT sorti en 1988 !

Cette ré édition vous permet de découvrir ce chef d’œuvre de la vague US Heavy Metal dont je suis fan ! Le chant de Scott BOARD, aigu mais pas trop, proche d’un Tony MOORE (RIOT époque Thundersteel) ou Rhett FORRESTER, est vraiment excellent.
Chaque titre de l’album est un hymne au Heavy Metal fait pour le headbanging !

Running Out Of Time, Taking Your Chances (un titre à mettre sur vos compilations 80’s), Distant Eyes, Too Late To Pray, Rock The House Down, Catch Me If You Can, Talk Is Cheap (l’instrumental) et Longing From Home (une ballade) sont des titres énergiques, dynamiques et mélodiques comme on les aime !
Bref du Heavy Metal 80’s Underground à son meilleur niveau et fortement conseillé aujourd’hui encore !

En bonus vous en aurez pour votre argent ! Non seulement vous aurez les quatre titres de la démo de 1987 (Easy Money, Change For The Worse, All Night Long et Banshee On The Loose), mais le titre qui apparaît en bonus sur une des version vinyls (She Burns) et trois autres titres inédits (Stay In The Night et deux titres sans titre).
Bref de quoi prolonger le plaisir, car tous sont d’un très bon niveau !

Style : US Heavy Métal 80’s
Partie Artistique: 2/5
Intérêt pour les Fans de 80’s Heavy Metal: 5/5
Intérêt pour les Fans de Métal traditionnel en général: 5/5
RASKAL The French Warrior donne : 19/20
RASKAL L’Objectif donne : 19/20

COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
WYVERN
The red flame of pain
ASSAILANT
First offense
VANEXA
1979 - 1980
TNT
Post mortem
TOURNIQUET
Stop the bleeding
Chroniques du même auteur
FINAL REIGN
Final reign
STEELE
Guillotine nightmare
CHRISTMESS
Crossing the seven seas
ODIN
By the gods
HEAVYLUTION
Metal is our blood
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente