17 / 20
19/06/09
Thor
WIZARD
 
Je n’attendais pas grand-chose de Thor au vu de la prestation médiocre du précédent opus. Et bien tout faux Monsieur le chroniqueur vous devrez revoir votre jugement.

Si je devais employer une métaphore, cela serait que la chrysalide s’est transformée en papillon et WIZARD s’est paré de ses plus beaux atours. Fini le True Heavy Métal poussif avec un son de bas étage, place à des compositions en formes d’hymnes et un son enfin digne du statut prometteur de cette légion Teutonique.

Cousins naturels de PARAGON, IRON FIRE et STORMWARRIOR en voilà un encore qui rentre dans la farandole des bonnes dernières sorties en terme de Métal qui ferait passer MANOWAR pour des vieux croûtons. Et oui messieurs DEMAIO et ADAMS, la jeune garde pousse derrière et a les dents acérées comme le requin blanc des dents de la mer.

Le titre culminant du cd est symbolisé par ce Asgard qui possède tous les paramètres qui en font un morceau incontournable : mélodie carrée et entraînante qui en fera à l’évidence un classique en concert, du grand art ciselé dans les plus belles pierres brutes du Heavy Métal avec un grand H…

Plus catalogué Allemand que Mercedes, WIZARD vient de sortir sa dernière et meilleure œuvre discographique, elle enchantera les adeptes de la veste à patches scindée de RUNNING WILD et autres mais gavera les non férus du style c’est sûr. Le tout est de savoir de quel côté vous vous situez…



Phil "KOB"
Date de publication : vendredi 19 juin 2009