Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
DIABLO SWING ORCHESTRA - Sing along songs for the damned and delirious

Style : Metal
Support :  CD - Année : 2009
Provenance du disque : Acheté
10titre(s) - 48minute(s)

Site(s) Internet : 
DIABLO SWING ORCHESTRA MYSPACE 
DIABLO SWING ORCHESTRA WEBSITE

Label(s) :
Ascendance Records
 (18/20)

Auteur : Maud
Date de publication : 15/02/10
Damned & delirious !
Il y a certains groupes qui, même s’ils aiment le métal par-dessus tout, aiment tant d’autres styles de musique, comme le jazz, la musique classique ou la musique latine, que lorsque vient le moment de décider clairement vers quel style veulent-ils se tourner pour leur premier album, la question est bien délicate à aborder. Les suédois de DIABLO SWING ORCHESTRA semblent avoir trouvé la solution la plus évidente et la plus simple : ne faire aucune concession et combiner tous les styles composant leurs influences dans leurs propres créations.

Ainsi dans son premier et excellent album The Butcher’s Ballroom sorti en 2006, les compositions du groupe avaient déjà introduit cet univers éclectique et décalé ; mais c’est avec Sing Along Songs For The Damned And Delirious que DIABLO SWING ORCHESTRA confirme son talent en tant que groupe de métal fusion complètement expérimental, loufoque à souhait, et aux influences multiples et variées.

Et cette musique pour le moins atypique ne pouvait que se laisser deviner au vu de la formation, elle-même fort originale, composée bien évidemment du traditionnel combo guitare/basse/batterie, mais également d’une chanteuse soprano, un chanteur assurant le chant clair, et un violoncelliste. Et non-contents de se satisfaire de ce line-up, DIABLO SWING ORCHESTRA compte sur cet album de nombreux guests, rendant la musique toujours plus riche dans ces différents styles, soit pour l’occasion un chanteur baryton, trompettes, trombone, contre basse, piano, accordéon, clarinette, et percussions africaines !

Dès le tout premier morceau de l’album, A Tap Dancer’s Dilemma, le ton est donné : ce sera énergique, original, décalé, et donc un réel plaisir pour l’auditeur en mal de découvertes musicales. Mais attention, n’allez pas croire que DIABLO SWING ORCHESTRA ne sait faire que des compositions déjantées. Car s’il y a un esprit loufoque et humoristique quelque part, il est forcément accompagné d’une ambiance plus sombre peu de temps après, voire carrément angoissante, donnant au tout une touche légèrement malsaine, tout juste comme on les aime. Ainsi les titres Lucy Fears The Morning Star, A Rancid Romance, et Bedlam Sticks viennent apporter cette mixture savamment travaillée entre ambiance burlesque et sa petite malédiction planant au-dessus.

C’est alors que l’on se rend parfaitement compte que la pochette de Sing Along Songs For The Damned And Delirious représente à merveille la musique de l’album et l’atmosphère même du groupe (drôle, légère, mais sombre et inquiétante à la fois) mais également le titre de l’album aussi (…The Damned and Delirious) et l’univers visuel de DIABLO SWING ORCHESTRA en général visuel avec cette pochette au faux semblant de gaieté mais plus morbide qu’autre chose, les photos promo complètement déjantées, et le livret, complètement dans le désordre !

Chaque musicien maitrise son domaine tout en sachant parfaitement l’adapter au reste des instruments présents dans les compositions, ce qui fait que toute impression de « gros n’importe quoi » que l’on aurait légitimement pu craindre n’est que mauvais souvenir dans la tête de l’auditeur ; même si pour les connaisseurs du groupe et de son premier album, nous pourrions reprocher un petit manque de mélodies dans l’ensemble comparé à l’étonnante cohérence dont les suédois avaient fait preuve sur The Butcher’s Ballroom.

Alors le mot de la fin : remontez vite la molette de votre souris et cliquez sur « DIABLO SWING ORCHESTRA MYSPACE » sans plus attendre pour faire une véritable découverte musicale !

Mélodie : 4/5
Technique : 3/5
Originalité : 5/5
Production : 5/5
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Astor Le lundi 15 février 2010

Ville : Rouen
Super! J'aime beaucoup! Autant la musique que la voix :)
vavil Le lundi 15 février 2010
Autant le 1er était énorme, autant celui-ci l'est encore plus! Ce mélange détonant de jazz/metal/opera est hyper efficace. La contrebasse est démentielle, les compos font headbanguer... Ca groove à mort!!! Ou ça swingue en diable, au choix!!!
Raskal Le lundi 15 février 2010

Ville : CHAMBERY
Pour avoir écouté les titres proposés par le groupe sur Myspace, j'avoue avoir été au bout de quelques minutes séduit par le style du groupe ! A écouter au moins une fois si vous voulez remettre en cause votre "ouverture d'esprit musicale". Merci Maud !
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
FACES OF THE BOG
Ego death
SYBREED
The pulse of awakening
SEPULTURA
Roots
WHEELFALL
The atrocity reports
NOTHING MORE
Nothing more
Chroniques du même auteur
FURYKANE
Furykane
STOLEN MEMORIES
The strange order
AGNOSIA
Trace decay
EILERA
Dark chapter… and stars, part i
KERRETTA
Vilayer
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente