Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
ASPERA - Ripples

Style : Prog Heavy / Prog Metal / Prog Rock
Support :  CD - Année : 2010
Provenance du disque : Reçu du label
10titre(s) - 54minute(s)

Label(s) :
Inside Out
 (15/20)

Auteur : Maud
Date de publication : 05/04/10
20 ans et déjà parmi les plus grands !
ASPERA est un jeune groupe de Norvège ayant sorti son tout premier album longue durée, Ripples, en janvier dernier, chez le géant Inside Out. Non seulement le groupe est jeune de part ses débuts très récents, mais également par le simple fait que les musiciens, tout juste âgés de 18 à 20 ans, se qualifient eux-mêmes de « youngsters » du métal.

C’est au cœur d’influences progressives telles que SYMPHONY X, DREAM THEATER, ou encore PAIN OF SALVATION qu’évolue ASPERA. Ripples est ainsi une prouesse, tant au niveau technique que mélodique. Les riffs très recherchés ont pour effet de dégager une énergie incroyable, et les refrains de la quasi-totalité des morceaux sont mélodieux et accrocheurs, ce qui fait que l’auditeur se surprend rapidement à en fredonner l’air. Non-contents de tout cela, le groupe maîtrise également les ambiances plus calmes, en témoignent les magnifiques titres Torn Apart et Relfections.

Robin OGNEDAL (guitares) et Nickolas MAIN HENRIKSEN (claviers) font preuve d’une technique à toute épreuve lors de leurs solos. Que ce soit en toute liberté dans des lignes personnelles ou dans la contrainte de l’unisson des deux instruments, la maîtrise est le mot d’ordre. Les deux jeunes prodiges sont bons, et tiennent à le montrer ! Peut-être à l’avenir pourrait-on d’ailleurs leur conseiller de ne pas perdre de vue l’alliance technique/mélodie dans les parties solistes, car ils sont quelquefois à la limite de tomber dans la démonstration de virtuosité…

La chanteur Atle PETTERSEN est également un des atouts majeurs d’ASPERA. A 20 ans seulement, le jeune homme a déjà énormément appris et sait exactement là où il veut aller. Il cite parmi ses influences Russell ALLEN (SYMPHONY X, AYREON) et Jorn LANDE (MASTERPLAN, MALMSTEEN, AYREON), et il est vrai que le jeune chanteur a développé un savoir-faire déjà impressionnant. Son timbre de voix, très proche de ses idoles, convient à merveille à la musique du groupe, et dévoile une technique déjà très travaillée, tant sur les notes hautes que plus bas dans les passages doux et calmes.

Une certaine ombre vient cependant ternir quelque peu ce joli tableau. En effet, même si la musique d’ASPERA m’a vraiment plu, je ne lui trouve pas encore d’identité propre tant elle est directement inspirée de celle des géants de SYMPHONY X, surtout époque Divine Wings Of Tragedy. Le groupe en est fan, et cela s’entend, que ce soit dans les lignes instrumentales, dans le chant ou les passages de chœurs.

Je pense donc qu’ASPERA est un groupe au potentiel immense. Ils sont jeunes, c’est leur premier album, et installés ainsi chez Inside Out, ils ont un tout leur avenir musical devant eux. La barre est placée très haute, mais il faudrait qu’ils évoluent vers une musique plus personnelle, peut-être en prenant d’avantage de risques au niveau de la composition des morceaux. Dans tous les cas, retenez bien le nom d’ASPERA, la scène prog risque bien d’en reparler plus vite que vous ne le croyez…

Mélodie : 4/5
Technique : 4/5
Originalité : 2/5
Production : 4/5
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Axldobby Le jeudi 8 avril 2010

Ville : Bretagne
Je n'ai écouté que les extraits, il y a quelques semaines ... J'admets que c'est peu pour se forger un avis. Je maintiens quand même mon idée : tu prends des groupes comme HEAVENLY, qui depuis leurs créations s'en prennent plein pot pour leur manque d'originalité. Est-ce normal ? Non. Chacun a eu une fois dans sa vie, l'envie d'imiter tel ou tel individu ... Encore, je trouve que c'est tout à ton honneur de "nuancer" la chose; d'autres auraient qualifié ASPERA de "sous groupe", "copier-coller", etc. ;) En tout cas, merci pour la chronique, Maud ! :)
Maud Le jeudi 8 avril 2010

Ville : Chambéry/Lyon
Non non non à moins d'avoir écouter l'album tu ne peux pas dire ça ! Car tu aurais entendu que ce n'est pas de l'inspiration externe, mais bien plus que ça !
Axldobby Le jeudi 8 avril 2010

Ville : Bretagne
Idem. Par contre, l'identité ... Quand on se fringue de la même manière qu'un ami, a-t'on une absence d'identité ? Non. Même logique pour la zic' : il y a de l'inspiration "externe", et alors ? :) En outre, la pochette est magnifique : de quoi inciter à se pencher dessus :)
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
IT BITES
The tall ships
YES
In the present - live from lyon
THE TANGENT
Down and out in paris and london
NOREÏNMAH
Noreïnmah
SHADRANE
Temporal
Chroniques du même auteur
KERRETTA
Vilayer
EQUAL VECTOR
Aspectations
EILERA
Dark chapter… and stars, part i
IKUINEN KAAMOS
Fall of icons
CARACH ANGREN
Death came through a phantom ship
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente