10 / 20
28/06/10
Skill in veins
SKILL IN VEINS
 
Jusqu'à cet album de SKILL IN VEINS, je n'ai jamais eu de déception avec le label Avenue Of Allies. Il semble que la donne ait changé. La plupart des choix du gérant Gregor KLEE reste louable : l'homme s'oriente en territoire mélodique, recherchant dynamisme et qualité.

Gregor KLEE s'est-il égaré entre temps ? Il signe ici l'album éponyme de SKILL IN VEINS, un groupe italien. Ce poulain de l'écurie Avenue Of Allies est un projet du jeune prodige et guitariste Andrea LANZA. Accompagné de Gabriele GOZZI (MARKONEE, KILLER KLOWN), Nick MAZZUCCONI (EDGE OF FOREVER) et Francesco JOVINO (UDO), le musicien complète sa formation. Il reçoit en prime l'aide de Alessandro DEL VECCHIO en tant que producteur. Avec un tel attirail, l'aventure promet et pourtant ...

Cet opus, malgré les prestigieux protagonistes-contributeurs, ne propose qu'un vulgaire Hard-Rock Classique : une ombre, un murmure de ce qui est annoncé ...
L'instrumental est un copier-coller d'une grosse pointure, GUNS N' ROSES, comme le soulignent par exemple les morceaux Can't Ride My Soul et I'm Living My Life. Le premier évoque le fameux Double Talkin' Jive (Cf. Use Your Illusion I) et le second l'incontournable Paradise City (Cf. Appetite For Destruction).

Outre l'aspect flagrant "copie", le chant de Gabriele GOZZI ne colle pas sur toutes les chansons : sa voix a tendance à vouloir partir dans les aigus au lieu de s'inscrire dans l'éraillé, une orientation préférable pour un tel registre. Si vous désirez jouer du Hard-Rock à la manière de GUNS N' ROSES ou FASTER PUSSYCAT, munissez-vous au préalable d'un chanteur dont le chant est acéré à souhait.
Sauvent l'honneur les titres suivants : Skulls On The Way, You're Doing It Again ou The Way Out.

Conclusion : une pochette soignée d'album, des musiciens renommés et un contrat chez un excellent label ne doivent normalement pas se transformer en mini-fiasco musical ! Ici, c'est le cas : nullement une horreur, nullement transcendant, simplement moyen. Ce constat ne m'étonne guère : entre la découverte de l'artiste et la sortie de l'opus, c'est écoulé quelques mois ... Flinguer par plaisir n'est pas mon dada, même si la galette est médiocre : la justesse est l'un de mes principes, je m'éfforce de l'appliquer le plus souvent possible. Toutefois, quand le courant ne passe pas, le groupe trépas !
Axldobby
Date de publication : lundi 28 juin 2010