16 / 20
05/03/08
Black velvet
ALANNAH MYLES
 
Après une retraite de 10 ans, la belle canadienne nous revient en cette année 2007 avec son 5ième album.
Alannah MYLES, c’est un tube planétaire, Black Velvet en 1989 sur un premier album qui a cartonné de part le monde.
Puis, fort de ce succès, elle nous aura livré Rocking Horse en 1992, Alannah en 1995, Arival en 1997, trois excellents albums, rock indéniablement, un peu irlandais, un peu bluesy parfois, en tout cas inspirés, mélodiques, délicats et porté par la voix de la diva.
Alannah MYLES avait manifestement la plume chatouilleuse et son besoin d’écrire (à moins qu’il n’y ait quelques raisons mercantiles ?) a donné naissance à ce Black Velvet plutôt bon.
Certes, reprendre le titre du tube précité pour en donner le nom de l’album et le remixer peut paraître un peu « coup marketing » dans une industrie du disque en pleine déconfiture. C’est en tout cas ce que je me suis dit mais force aussi est de constater le plaisir ressenti à l’écoute du dit remix et du reste de l’album. Un opus un peu plus moderne que ces prédécesseurs (côté sonorités), ce qui prouve que la diva et ses musiciens ne sont pas restés scotchés dans les années 90’. Ironie du sort, c’est le jour du décès du guitariste, chanteur Jeff HEALEY que je chronique cet album sur lequel il a participé. Paix à son âme.
En tout cas, si vous étiez fan d’Alannah MYLES, cet album devrait vous plaire et pour ceux qui ne connaissent pas son univers, je vous invite à écouter l’ensemble de son œuvre et découvrir ainsi une artiste sensible et talentueuse.
Pour celles et ceux qui aiment Alanis MORISSETTE, Sheryl CROW, Loreena Mc KENNIT, Sarah Mc LACHLAN
Un velours plus bleu que noir…
Rémifm
Date de publication : mercredi 5 mars 2008