18 / 20
30/07/10
Loud and clear
AUTOGRAPH
 
"If It's Too Loud, You're Too Old !", nouveau slogan d'AUTOGRAPH, résume parfaitement ce troisième album Loud And Clear produit par le célèbre Andy Johns. Le quintet se refait une santé, en cette belle année 1987, après leurs deux chef-d'oeuvres Sign In Please et That's The Stuff. Je vous invite d'ailleurs à lire mes deux chroniques précédentes, elles vous éclaireront sur le parcours de cette fabuleuse formation.

Dès l'éponyme, chacun s'étonne du tempo adopté par les américains : il est vrai que le groupe a puisé dans un Hard-Rock plus vif, une orientation totalement maîtrisée. Les mélodies répondent de nouveau présentes, orchestrées brillament par Steven ISHAM et Steve LYNCH et dynamisées par Steve PLUNKETT, Randy RAND et Keni RICHARDS. Ils ravissent les fans par leur Hard-Rock jovial, entêtant à souhait.
J'adore le morceau She Never Looked That's Good For Me, utilisé par la suite comme BO cinématographique de Like Father, Like Son : les couplets laissent place rapidement à un refrain inoubliable ("She never looked that good for me, There's a new smile i've never seen, You must have set her spirit free, `cause she never looked that good for me") ... Autres pépites, pour ma part, à citer : Dance All Night, She's A Tease, Down'n'Dirty (titre extrêmement haché, grâce au jeu batterie de Keni RICHARDS), Bad Boy ou encore More Than A Million Times.

Je taris d'éloges AUTOGRAPH, sans pour autant exagérer leurs talents : une bande pareille, aujourd'hui, pour sûr qu'ils vous chauffent une salle de concert en un clin d'œil ! D'ailleurs n'est-ce pas le cas pour nos légendes du (Hard) Rock ?!? Si son aîné That's The Stuff fut un tantinet souffrant, Loud And Clear a la pêche ! AUTOGRAPH tire sa révérence de façon majestueuse par cette dernière véritable production, si vous exceptez le retour discret en 2003 de Buzz ... Mais ceci est une autre histoire ...
Axldobby
Date de publication : vendredi 30 juillet 2010