14 / 20
01/08/10
Sign of angels
ISSA
 
Je ne sais pas pourquoi, (quoique j'ai une petite idée quand même !), les biographies livrées par Frontiers Records (Italie) sont toujours explosives de superlatifs concernant leurs groupes à chanteuses ou de chanteuses.
Je me souviens par exemple la biographie de THE MURDER OF MY SWEET, un album qui soit dit en passant à fait "pschitt", comme dirait un célèbre brigand français !
Idem pour le KISKE - SOMERVILLE...
Bref, oui ISSA est jolie, oui ISSA chante divinement bien mais comme pour tout interprète, tout est question de compositions.
En tout cas, ISSA, jeune artiste Norvégienne de 26 ans a mis son âme dans ce projet et cela s'entend !
Pour les compositions donc, nous retrouvons une pléiade de noms connus tel que Joacim CANS (HAMMERFALL), Thomas VICKSTROM (CANDELMASS), Daniel FLORES (THE MURDER OF MY SWEET (Tiens tiens !)), Soren KRONKVIST (CRASH THE SYSTEM) etc.
Les musiciens qui accompagnent la belle se nomment Peter HUSS aux guitares, Uli KUSH à la batterie, Nobby NOBERG à la basse et Tim LARSSON aux claviers.
Parlons du style maintenant, une orientation musicale très "commerciale" qui devrait flatter l'oreille des adolescentes en fleurs fans de films de vampires. (Tiens, ça me rappelle quelque chose !)
Donc, vous prenez un métal édulcoré, bien propre et rond, chaud et un peu symphonique (Bravo la superbe production de Ronny MILIANOWICZ (SAINT DEAMON) !) et vous rajoutez de bons refrains à la KISS des années Desmond CHILD.
Bref, vous ne prenez aucun risque et nul doute que le single I'm Alive viendra chatouiller les charts Scandinaves.
Malheureusement, l'esprit "refrains accrocheurs" manque un peu de souffle et sur la longueur j'ai eu quelques moments d'assoupissements, peut-être dû au fait de mon âge et des nombreuses productions entendues par les CHER, FIONA, ROBIN BECK, LEE AARON, PAT BENATAR.
ISSA s'inscrit dans cette droite lignée avec une musique aseptisée des années 2000.
Vous l'aurez compris, ce n'est pas trop ma tasse de thé (ISSA se traduit Tasse de Thé en japonnais !) mais force est de constater que c'est plutôt bien ficelé.
J'ai beaucoup aimé le single I'm Alive et cet album propose un chef d'oeuvre nommé How Will I Know.
Sign Of Angels, River Of Love, Closer, Unbelievable tiennent la route et la fin de l'album, en l'occurrence les 4 derniers titres se mordent un peu la partition.
Voilà, un cd conseillé aux fans de THE RASMUS, EVANESCENCE avec en cadeau un sachet de bonbons sucrés.
Rémifm
Date de publication : dimanche 1 août 2010