18 / 20
06/09/10
Charmed human art of significance
MINDSPLIT
 
"Un véritable pavé que cet album Charmed Human Art Of Significance de MINDSPLIT !" ou "Une tare, tant le téléchargement légal via l'Ipool de Lion Music fut long !" : dans les deux cas, ma patience a été récompensé. Je découvre le tant attendu opus de ce groupe : j'en ai bavé, salivé !

Avant d'entrer dans le vif du sujet, sans doute dois-je répondre à quelques questions primordiales (voire vitales ?). Qui sont-ils ? Cinq musiciens aux carrières musicales, pour la plupart, impressionnantes : le chanteur H.B. ANDERSON (ex-SCUDIERO, ex-FATAL SMILE, ex-TOKEN), le guitariste Mathias HOLM, le bassiste Conny PAYNE (MADISON, ALIEN, ...), le claviériste Jonas LIDSTRÖM et le batteur Jon SKÄRE (BEATSQUAD, OOF EXPAIN). Quel registre aborde-t'il ? Le Heavy Melogressif Rock/Métal est leur principale priorité.

Le passage de MINDSPLIT au rayon x terminé, attardons-nous sur le cobaye : Charmed Human Art Of Significance ou C.H.A.O.S. pour les intimes paraît tel un conte, une légende. La pochette de l'album souligne cette impression : un manuscrit posé sur un pupitre avec un encrier et une plume ... Rien que ces détails, ça me plonge dans une folle ambiance épique, romanesque.
C.H.A.O.S. c'est aussi une structure par chapitres (introduction-prologue, péripéties, conclusion-épilogue) déclinée sur quatorze morceaux dont la durée totale avoisine les soixante-quinze minutes ! Autant se l'avouer, il faut s'accrocher pour apprécier la chose !

Pour saisir correctement l'essence de C.H.A.O.S., mieux vaut vous imposer l'exercice suivant : imprégnez-vous de l'album jour après jour, en douceur. Lorsque cette discipline touchera à sa fin, peut-être partagerez-vous (et complèterez-vous) mon analyse. Pour ma part, l'histoire s'inscrit dans un univers "mécanique" de la conscience, de la réflexion : une œuvre humaniste, en quelque sorte.
Les mélodies sont percutantes : je ressens une touche "orientale", chose qui additionnée à la voix rauque de H.B. ANDERSON n'est pas dénuée de charme.
Voici la sélection de mes gros coups de cœur : Silhouettes, progressif à souhait, Presence Of Time ou la présence d'un Heavy saccadé et résolument oriental, Battle Of The Mind et son ambiance introductive oppressante (bruit off d'une respiration masculine) laissant place à un morceau folklorique, l'instrumental Visual Minds - The Eternal Flame dont il en ressort un côté "clownesque" additionné à des sonorités hi-tech, Through The Eyes Of A Child, moment de tendresse exclusivement interprété au piano, A Room With Thousand Doors aux chants quasi-grégoriens, un air de "messe religieuse" entêtant..

Finalement, je ne me suis pas trompé : Charmed Human Art Of Significance est finement taillé. Composer ce genre de monuments progressifs s'avère un travail laborieux, parfois couronné de succès : ici, tel est le cas ! Bravo à nos suédois ! J'espère ne pas vous faire saliver autant que je le fis : l'album sort le 17 septembre 2010 !
Axldobby
Date de publication : lundi 6 septembre 2010