Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
STONED JESUS - First communion

Style : Dark / Gothic / Doom / Stoner
Support :  MP3 - Année : 2010
Provenance du disque : Reçu du label
4titre(s) - 40minute(s)

Site(s) Internet : 
STONED JESUS MYSPACE 

Label(s) :
Solitude Productions
 (15/20)

Auteur : Alain
Date de publication : 05/09/10
Sévère défonce
Avec un tel nom et une étiquette Stoner mise en avant par le label, on pouvait s’attendre à un bon moment de Rock du désert sous acide à déguster avec un sourire béat aux lèvres. Mais nos amis de STONED JESUS nous arrivent d’Ukraine et ont préféré préparer une mixture nettement plus aventureuse.

Alors oui, on trouve une basse mammouthesque, des vocaux embrumés perdus dans le mix, des riffs gras comme une tartine de saindoux et des soli hérités des années 70. Aucun de ces ingrédients n’est particulièrement transcendé mais le tout est pratiqué avec une maîtrise certaine, à défaut d’audace novatrice. Un amateur de KYUSS ne pourra qu’adhérer à l’introduction très Blues spatial de Falling Apart.

Cela dit, STONED JESUS ont forcé la dose sur les influences issues du Rock psychédélique. En témoignent les nombreux éléments planants, les structures pleines de chausse-trappes. Le côté Stoner psychédélique occupe le devant de la scène sur Red Wine, le titre le plus court de l’album.

Mais le véritable atout de STONED JESUS, c’est sa propension à rendre son propos nettement plus sinistre et rigoriste en rendant allégeance aux maîtres du Doom extrême à la REVEREND BIZARRE ou ELECTRIC WIZARD. Illustration : l’album comporte quatre titres, Red Wine faisant office de single avec ses cinq minutes. Les trois autres titres dépassent les dix minutes et sont prétexte à fusionner le groove hypnotique du Stoner, les dérapages psychédéliques et les sévères lancinances rythmiques du Doom extrême (riff martial répétitif, chant désincarné). Black Woods est à ce titre très représentatif puisque les mélodies principales semblent sorties d’un album de BLACK SABBATH période Ozzy (le chant notamment !), mais l’ambiance générale dérive largement vers une obsession rythmique glaciale. La manière qu’a STONED JESUS de marteler un thème rythmique peut rappeler – en moins jusqu’au boutiste – la quête du riff ultime qui prévalait chez SLEEP.

Le risque avec ce genre de mélange, c’est de se perdre en route, de tomber dans l’abus et l’excès. Bien que franchement barrées, les compositions présentes sur First Communion finissent toujours par retomber sur un fil conducteur : un plan rythmique, une mélodie. Par ailleurs, la clarté du mixage et la profondeur de la production aident considérablement à conserver une cohérence. Excellente première communion, vivement la communion solennelle.
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
THE WOUNDED KINGS
Visions in bone
FANGTOOTH
Fangtooth
IRON MAN
South of the earth
BESVÄRJELSEN
Vallmo
EVIL SPIRIT
The imageless mirror
Chroniques du même auteur
STORMWITCH
Season of the witch
UFO
Seven deadly
STRANA OFFICINA
Law of the jungle
PALE DIVINE
Consequence of time
MANACLE
No fear to persevere...
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente