16 / 20
28/02/11
Regeneration
EMERALD SUN
 
EMERALD SUN nous vient de Grèce (Thessalonique plus exactement) et pratique un heavy métal sans surprise.

Cependant ils ne sont pas dénués d'intérêt ces musiciens qui viennent du chaud. Car ils ont emmagasiné tout ce que leur style préféré comptait de bon et le réassaisonnent à leur sauce avec un talent que personne ne pourra démentir. Bien sûr ils doivent beaucoup à SONATA ARCTICA, STRATOVARIUS, AXENSTAR: même rythme, même voix haut perchée et production puissante. Mais EMERALD SUN n'est pas un "photocopieur" heavy métal qui singerait le passé, témoin ce Where Angels Fly qui est un titre qui à lui seul, synthétise toutes les prédispositions affichées sur ce Regeneration le bien nommé.

Car oui sans coup férir, imaginer que EMERALD SUN se présente comme futur outsider à la succesion de ses modèles. Sur des tempos qui sont en grande majorité enlevés, on est entraîné sur une route qui nous est familière et en même temps novatrice. FIREWIND avait ouvert la voie du côté des Héllènes, EMERALD SUN s'y est engouffré et termine le travail de forte brillante manière.

On connaissait déjà le régime Crétois, il est temps pour vous de vous mettre au régime grec qui sera tout aussi bénéfique pour vos petites esgourdes.

Phil "KOB"
Date de publication : lundi 28 février 2011