15 / 20
09/04/11
Opus arise
LOST IN THOUGHT
 
Masterisé au Danemark par Jacob HANSEN (PRETTY MAIDS, DESTRUCTION,...), Opus Arise est le premier album du groupe LOST IN THOUGHT, né en 2007 et originaire du Pays de Galles. Le groupe est jeune, ces musiciens, Nate LOOSEMORE (chant), David GREY (guitares), Simon PIKE (basse), Chris BILLINGHAM (batterie) et Greg BAKER (claviers) le sont aussi.
Avec une énergie toute fraîche et salvatrice, ils nous replongent paradoxalement dans les années 90 où le Métal Progressif connaissaient ses heures de gloire, avec en tête les DREAM THEATER, VANDEN PLAS et autres groupes qui alors envahissaient cet espace sonore (DREAMSCAPE, EMPTY TREMOR... pour ne citer qu'eux !). La biographie revendique aussi une apparenté plus proche, comme THRESHOLD, CIRCUS MAXIMUS, PAGAND'S MIND.
Effectivement, les 8 compositions, somme toute mélodiques (Blood Red Diamond, par exemple), de Opus Arise nous ramènent à cette période 90's et à ses influences : des riffs de guitares aux claviers, instruments intrinsèquement complices, de l'engagement de la rythmique à la structure et longueur des titres, jusqu'à la voix de Nate, troublante similitude des chanteurs Andy KUNTZ et James LABRIE. Difficile alors de ne pas croire que ces jeunes artistes n'ont pas baigné dans ce chaudron magique depuis leur tendre enfance ! LOST IN THOUGHT fait preuve d'une aisance technique remarquable, d'une écriture assurée, d'une interprétation virile et homogène, nous offrant une pause à mi-album avec une magnifique ballade (New Times Awaken) pleine d'émotions. Assimulate, Destroy, titre faisant référence aux Indiens d'Amérique avec son intro "ethnique" et ses "choeurs", apporte une légère particule piquante au déroulé de l'album.
Si comme écrit et sous-entendu précédemment, les idées, la maîtrise technique et le réel potentiel de réussite ne manquent pas, je pense que le groupe, conscient de ses capacités, devraient s'émanciper de ses influences ici trop marquées. Ces jeunes musiciens sont doués, c'est indéniable. Comme il est certain qu'ils referont parler d'eux dans un avenir proche !
Ben
Date de publication : samedi 9 avril 2011