16 / 20
26/05/11
Mirror ball
DEF LEPPARD
 
Les anglais de DEF LEPPARD fêtent leur nouvelle signature avec le label Frontiers Records en nous proposant ce Mirror Ball !
Cet album, double, agrémenté d'un dvd est un live.
Enfin, presque !
Pour être tout à fait précis et honnête, il s'agit de prestations "live" de différents concerts mis bout à bout.
Ce qui, je trouve, enlève une certaine sincérité à cet album.
Les titres sont assez fidèles aux originaux.
Nulle suspicion de ma part quant à un éventuel "relooking" en studio, quoi que possible tout de même !
Pour avoir vu le groupe deux fois sur scène, je dois reconnaître la qualité de leurs prestations scéniques.
Et puis, avec le handicap de Rick ALLEN aux fûts, difficile d'entamer un "boeuf"...
Donc, je dirai qu'à son habitude, DEF LEPPARD soigne son travail, en grand professionnel ayant connu le coaching d'un Robert John "Mutt" LANGE à l'époque bénie des années 80' !
Côté choix des titres, du réchauffé en veux-tu en voilà mais forcément du bonheur, les hits s'enchaînent les uns après les autres.
Ce qui donne un caractère "Best Of Live" à ce Mirror Ball, intéressant pour la jeune génération, moins pour les quarantenaires...
Quoique...
Si Hysteria est la source principale de ce live (7/21titres), Pyromania n'est pas oublié (6/21)...
J'ai eu par ailleurs beaucoup plus de plaisirs à réécouter les titres de ce dernier... Allez savoir pourquoi !
A noter extraits de ces deux albums, une version un peu retravaillée de Love Bites et de Too Late For Love.
Des débuts, 2 titres sont extraits de High'N'Dry, en l'occurrence l'instrumentale Switch 625, bel hommage au génial guitariste Steve CLARK qui avait composé cette petite perle (RIP Steve) !
Et puis, inévitable, Bringin' On The Heartbreak dans une version magnifique témoigne avec élégance de l'inspiration des années 80' du groupe.
Plus récent, quoique, Adrenalize date déjà de 1992, Let's Get Rocked agit toujours sur le déhanchement et les cervicales ! Un hit de plus !
Vous avez aussi, vous l'aurez parié, une version de Two Steps Behind de 1993, en version acoustique ici et parue en 2 versions (une électrique en plus) sur Retro Active sorti en 1993.
Ce titre figure aussi sur la B.O du film Last Action Hero de 1993 avec Arnold S.
Un cover du hit de 1973 de David ESSEX, Rock On est inséré et pour ma part, même si je préfère l'original, cette version glisse bien !
Le dernier album studio, The Sparkle Lounge est représenté par le triste Nine Lives (je n'aime pas !), le sympathique Bad Actress et le génial C'Mon C'Mon !
Voilà pour la partie live.
Côté bonus studio, de belles surprises et réussite pour l'excellent Undefeated au refrain imparable !
Une belle oeuvre tout comme la "Queenesque" ballade Kings Of The World !
En revanche, je trouve It's All About Believing vraiment bateau !
Pour le dvd, 4 live, Rock! Rock! (Till You Drop) extrait de Pyromania et Armageddon It, Pour Some Sugar On Me, Hysteria de Hysteria et enfin 2 clips des Nine Lives et C'Mon C'Mon de The Sparkle Lounge.
Ne me demandez pas pourquoi.
Voilà, tout cela bien emballé dans un joli package à la pochette bleutée.
Du travail d'orfèvre pour les collectionneurs, les nouvelles générations qui semblent s'intéresser aux années 80'...
J'attends pour ma part un nouvel album studio, cela dit le dernier n'a que 3 ans d'âge...
Rémifm
Date de publication : jeudi 26 mai 2011