19 / 20
21/03/08
Natural destruction
AFTERMATH
 
Il y a des bonheurs musicaux que l’on a envie de partager, des coups de cœurs que l’on voudrait crier au monde entier !
Voilà en tout cas l’album qui a le plus squatté ma platine en 2003.
Et pourtant, au premier coup d’œil sur la pochette et avant d’enfourner la galette dans mon lecteur, je me suis dit que cela avait tout l'air d'un groupe de trash !
Mais dès les premières notes de clavier, je fus vite rassuré et comblé 51 minutes durant.
51 minutes chrono en compagnie de musiciens exceptionnels (et je pèse mes mots !) et de 11 compositions à vous rendre hystérique et jouer de la guitare virtuelle devant votre glace en vous déhanchant toute la nuit ! (et je pèse ma métaphore !).
Mais quel album les ami(e)s !
Côté style, 2 titres m’ont rappelé le fantastique premier album des américains de SHOTGUN SYMPHONY, et les autres brûlots le plus du meilleur de la mouvance Hard US bien "riffé" et "groovante" à la AEROSMITH !
Bref, un album puissant, mélodique, inspiré, magistralement composé et interprété par des musiciens d’une autre planète, avec cerise sur le gâteau un mix et une production du meilleur goût !
Rémifm
Date de publication : vendredi 21 mars 2008