Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
END REALITY - Three distraught monkeys

Style : Metal
Support :  Demo - Année : 2011
Provenance du disque : Reçu du groupe
5titre(s) - 22minute(s)

Site(s) Internet : 
END REALITY MYSPACE 

Label(s) :
Auto Production
 (14/20)

Auteur : Ben
Date de publication : 21/09/11
Osez end reality !
Three Distraught Monkeys est la première démo 5 titres du groupe originaire de Lille END REALITY, formé par Franck (guitare) et Fabien (batterie), tous deux vite rejoints par Florent (basse) puis Samuel (chant).

Autoproduites de belle façon, ces 5 compositions labourent avec férocité les chemins cauteleux d'un Métal technique carnassier, semant dans son sillage fuligineux les graines d'un style Death, Hardcore mais aussi Métal Progressif, voire Jazzy quand la basse se fait ronflante.
Un rien "barrée", rageuse à souhait, cette avalanche sonore peut de prime abord déroutée ! La voix typée Death de Samuel, avec ses fameux growls, sait aussi calmer la tempête en devenant claire. Elle se calque parfaitement sur la folie de cette écriture quelque peu atypique, où la rythmique rapide saigne les tympans, où les riffs de guitare amènent une douce folie électrique. Il en va ainsi de End Reality (et ses grinçants bruitages), Paranoid, Bubble Paradox et Heartless. Interlude nous permet de souffler, avec sa mélodie soutenue par une guitare semi-acoustique. Procédé que nous retrouvons sur l'intro de Heartless, calme intemporel laissant présager une tornade de notes incendiaires. Oui, END REALITY met le feu à sa matière, destructurant à loisir le développement de ses 4 titres (Interlude exclu), sans toutefois, et c'est là leur tour de force, nous égarer dans les méandres glauques et stériles d'un salmigondis bruyant et boursouflé. Si la frontière entre un "n'importe quoi" obscur, brutal, stertoreux et l'écriture complexe servie par un tel amalgame de style est ténue, END REALITY a su rester du bon côté de la force tumultueuse.
Quelque peu imprévisibles, surprenants, puissants et orageux sont les styles et la musique du groupe. Et son Three Distraught Monkeys est assurément une "curiosité" à découvrir !
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
ASYLUM PYRE
Fifty years later
LOUDBLAST
Burial ground
REIGN
Subtle bodies
AYMAN
From 6.00 to 7.00
SIDILARSEN
Dancefloor bastards
Chroniques du même auteur
MAGNUM
Escape from the shadow garden
GOTTHARD
Homegrown - alive in lugano
GLOWIN SHADOW
Ghosts, fools & fakes - deluxe edition
ENDLESS SUNDOWN
Make sense
SHINRAY
Stage 01
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente