16 / 20
04/10/11
Tales of the sands
MYRATH
 
Comment ne pas tomber sous le charme de MYRATH ? A l'heure du printemps arabe, alors que les dictateurs tombent les uns après les autres, un vent de liberté souffle sur la jeunesse et sa culture.

Facile ? Et pourtant, il n'en est rien, MYRATH n'a pas attendu ce moment pour se lancer à contre-courant de ses compatriotes...

Ce groupe tunisien se forme en 2001 sous l'impulsion de Malek BEN ARBIA, jeune guitariste alors âgé de 13 ans. En 2007 sort le premier album, Hope, qui sera suivi en 2010 par Desert Call. Deux albums qui permettent à MYRATH de se faire connaître grâce à une musique empreinte de soleil et de rythmes orientaux.

Aujourd'hui, Tales Of The Sands vient confirmer l'énorme potentiel du groupe. Les mélanges des genres, leur fusion même, transforment chacune des chansons en une sorte de voyage initiatique. On se retrouve, par la force des guitares, par le poids des grosses caisses, aussi (on retrouve un certain Piwee , Heavenly etc. à la batterie), en terrain familier.

Les touches orientales nous emmènent au pays de Aladin, sous une tente ou au cœur d'une oasis, assister à la danse des sept voiles. Et même si le passé Death refait par instants (rares, très rares instants) surface, l'ensemble est une vraie réussite artistique. Le chant de Zaher est remarquable. Le vocaliste réussit à parfaitement allier le chant oriental au gros son métallique occidental. Ce résultat est celui du travail de toute une équipe qui avance dans un même sens, celui de l'innovation, de la curiosité artistique.

MYRATH avait débuté en reprenant du Death Métal, et pourtant, on a l'impression, sur ce Tales Of The Sands, que le groupe est allé piocher son inspiration chez RUSH, DREAM THEATER ou QUEENSRYCHE, ou même, par la construction de certains titres, dans le Métal Symphonique scandinave, avec une forte volonté d'y intégrer la culture de ses origines. Le résultat est une sorte de Hard Raï ou de Raï Métal attirant. Il n'est dès lors guère étonnant de voir le groupe rejoindre les plus "directs" ARKAN (France) et les très en vue ORPHANED LAND (Israël) sur les routes européennes. Trois groupes certes différents musicalement. Mais trois groupes qui prêchent l'ouverture d'esprit et la paix entre les peuples.
metalmp
Date de publication : mardi 4 octobre 2011