15 / 20
01/12/11
Black as death
IRON MASK
 
Mélodie, symphonie, solos grandiloquents et envolées lyriques tels sont les mots qui me viennent à l’esprit à l’écoute d’IRON MASK et de leur nouvel album Black As Death.

Cet album est un condensé de tout cela, ce n’est pas très original et même habituel vous me direz pour un album de Power Métal. En effet, mais ici tout est bien dosé et la potion magique qui en ressort est plutôt agréable.

Des titres aux rythmiques hard-rock et imparables Broken Hero, Rebel Kid et The Absence sont des titres taillés pour la scène. Une scène déjà conquise au Japon puisque au pays du soleil levant IRON MASK est perçu comme un des meilleurs groupes de Power Métal ; ce qui devrait également bientôt être le cas en Europe vu la qualité des chansons présentes dans cet album. En parlant d’Asie, on retrouve le titre Genghis Khan, chanson épique avec son "intro / outro" aux sonorités asiatiques qui retracent la vie de ce guerrier, créateur du plus grand empire contigu de tous les temps.

God Punishes, I Kill est vraiment une pure tuerie. A l’instar d’un Sign Of The Cross d’IRON MAIDEN, ce titre nous plonge au cœur des monastères. Quelle ambiance ! Enorme ! Si vous ne deviez qu'écouter un titre, je vous le conseille et vous m’en direz des nouvelles.

IRON MASK sait également mettre le pied sur l’accélérateur comme sur les titres speed Feel The Fire, Nosferatu ou encore Blizzard Of Doom ou ça tabasse sévère. Le batteur ne lâche plus ça double grosse caisse et balance ses blasts ultra speedés pour notre plus grand bonheur.

Une fois passé la moitié de l’album, je me suis dit qu’il manquait quelque chose. Les fans de Heavy savent bien de quoi je veux parler, vous ne voyez pas ? Et bien nous n'avons pas eu notre traditionnelle ballade qu’on retrouve généralement en milieu d’album. Ne vous inquiétez pas, elle est bien là, Magic Sky Requiem ballade classique mais tellement efficace. Et comme IRON MASK ne fait pas comme tout le monde, vous aurez une deuxième chance pour séduire votre partenaire sur Evil Strikes In Silence, ballade un peu plus musclée disponible en bonus sur la version Européenne de l’album.

Lorsque j’ai commencé à écouter cet album, je me suis dis, qu'au vu de la pochette cela allait être un disque de Power Métal, comme il en sort des tonnes de nos jours. Au final, j’ai découvert un groupe qui a su me convaincre par son génie créatif. Les fans de FIREWIND, DIO, IRON MAIDEN, YNGWIE MALMSTEEN, RAINBOW trouverons leurs bonheurs dans cet album surprenant.
Phil "KOB"
Date de publication : jeudi 1 décembre 2011