16 / 20
04/12/11
The arrival
ROSWELL FARM
 
Amis terriens, amies terriennes, Ils nous avaient caché ce terrible secret depuis 1947 ! Vraie de vrai, la vérité vient d'éclater ! METAL INTEGRAL a enquêté et vous révèle la supercherie : ROSWELL FARM est une affabulation "ovnique" française ! Je me demande même si Fred ROCHETTE et son groupe FIFTY ONE'S, avec leur album Zone 51 (2004) ne sont pas dans le coup !

Bon, plus sérieusement, c'est sous ce patronyme haut en couleur, verte de préférence, que Pierre PETRUCCI (chant / guitare), Ayman MOKDAD (guitare), Markus FORTUNATO, bassiste de MZ (chant / basse) et Jimmy CERULLO (batterie) évoluent dans le monde du Hard Rock français depuis 1999. Groupe de scènes avant tout (nombreux festivals et tremplins, 1ère partie de SKEW SISKIN, BUKOWSKI), The Arrival est le premier album studio autoproduit d'une belle façon (le son se voulant le plus proche possible de celui d'un groupe enregistré live) par nos quatre gaillards. Les influences citées et revendiquées par le groupe vont des années 80-90 (KISS, VAN HALEN, METALLICA, BLACK SABBATH, IRON MAIDEN, Ozzy OSBOURNE, MOTLEY CRUE, POISON voire les ROLLING STONES (et je cite : "toute la mouvance du grand Hard Rock")) à nos jours (NICKELBACK, HELLOWEEN, RAGE...). Eh bien je ne vais sûrement pas les contredire ! ROSWELL FARM est effectivement tout cela !
Le plus souvent mélodiques, plutôt mid tempo, les 10 compositions de The Arrival n'en restent pas moins dynamiques, électrisées par des soli de guitares redoutables, armées d'une basse au groove intraitable et perfusées par une batterie impitoyable. Le chant est dans le ton du style pratiqué et influences dûment assumées, suffisamment échauffé sans être gueulard, braillard. Quoique parfois, au détour d'une ligne de chant, une petite faiblesse (mais rien de bien grave !) apparaît ici ou là (Alien Girls et son refrain entre autres).
Alors inévitablement, nous tapons du pied et opinons du chef (headbanguons quoi !) au gré des titres, Area 51, 2012 (un poil plus agressif), Get Out (Of) My Way ou bien encore Invasion. Blond Angel est quant à elle une bien sympathique power ballade, qui je ne sais pour quelles raisons (la mélodie, le son des guitares certainement) m'a ramené vers SCORPIONS !

Avec ce sentiment de ne pas se prendre vraiment trop au sérieux, ROSWELL FARM déroule néanmoins un certain professionnalisme marqué du sceau des "vieux" rout(h)ards du Hard Rock bien terrien. Si bien que The Arrival pourrait être la bande-son idoine accompagnant la fiction comique de l'écrivain américain Christopher BUCKLEY, Les Petits Hommes Verts.
Ils sont arrivés, ils sont là ! Alors venez les accueillir et laissez-vous lasériser par The Arrival, sur terre depuis le 11/11/2011 !
Ben
Date de publication : dimanche 4 décembre 2011