Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
HOLDING SAND - Some things are better left unsaid

Style : Rock
Support :  CD promo - Année : 2012
Provenance du disque : Reçu du groupe
11titre(s) - 37minute(s)

Site(s) Internet : 
HOLDING SAND MYSPACE 
HOLDING SAND WEBSITE

Label(s) :
MO Music
 (18/20)

Auteur : Ben
Date de publication : 01/02/12
Professionnalisme et maturité
Leur 2ème EP, On Sleepless Nights (2010, chroniqué sur le site à la rubrique Future Star), et surtout la motivation qui anime HOLDING SAND depuis ses débuts en 2009, laissait envisager un futur premier album robuste et viril. Début 2012, Some Things Are Better Left Unsaid vient logiquement confirmer et concrétiser tout le travail fournit avec ardeur par ces 5 musiciens originaires de Tours, Coralie à la basse, Clément au chant, Frank et Matthieu à la guitare et Pierre à la batterie.

De nouveau compactes et trapues (3 minutes et quelques...), ces 11 compositions (dont Superman, remixée version Métal Techno plutôt réussie, issue du premier EP, Ebb & Flow, et deux issues du second EP, The Future Belongs To Heartless Whores et On Sleepless Nights), sont tout aussi résolument mélodiques (An Early Grave, It's All Gone To Nothing, le plus ténébreux As From Brazen Trumpets par exemple, mais citer le reste de l'album est tout aussi vrai).
Elles façonnent brillamment un Rock Hardcore Emo Métal moderne (entourez le style qui vous conviendra le mieux !), dont les influences les plus prégnantes sont à aller chercher outre-Atlantique, du côté des USA, comme HOLLYWOOD UNDEAD, référence qui m'a été soufflée par un assidu auditeur de la jeune génération Métal (merci Séb !).

HOLDING SAND a une nouvelle fois confié l'enregistrement à David POTVIN (LYSANXIA). Le mix est tout bonnement excellent, le son claque, d'une surprenante limpidité. Le chant de Clément, passant d'un registre clair à celui agressif (sans jamais sombré dans des cris d'orfraie effrayants) est magistral, maîtrisé à la perfection. Comme l'ensemble instrumental, rythmique et guitares se partageant l'espace sonore en une osmose fusionnelle. Quelle énergie, quelle puissance !
Pour apaiser sa soif de création, HOLDING SAND s'adonne régulièrement à la production de vidéoclips (entre autres On Sleepless Nights, réalisé par Benjamin CAPPELLETTI (SIDILARSEN, Matt POKORA)), mais a réalisé aussi un documentaire de 25 minutes : HOLDING SAND Inside et une web-série sur la vie des musiciens en 6 épisodes : Chroniques de HOLDING SAND.

Le groupe, dont nous sentons les membres durablement soudés, mène et gère sa carrière musicale avec volonté et conviction, avec perspicacité et réalisme. Et reflète déjà un étonnant et performant professionnalisme et une considérable maturité. Some Things Are Better left Unsaid est une éclatante réussite, qui devrait logiquement propulser ces 5 musiciens talentueux vers une reconnaissance tout à fait méritée hors de nos frontières.


COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
TAGADA JONES
20 ans d'ombre et de lumière
MINERALS
White tones
QUICK & DIRTY
Falling down
GOV'T MULE
Shout !
THE MIDNIGHT GHOST TRAIN
Cypress ave.
Chroniques du même auteur
BACKTRACK LANE
In fine
PENDRAGON
Passion
BRIEG GUERVENO
Ar bed kloz
DOOGIE WHITE
As yet untitled
AQME
En l'honneur de jupiter.
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente