18 / 20
05/03/12
Balls out
STEEL PANTHER
 
La pochette de l’album avait attiré plus que mon attention, l’interview donnée par le guitariste SATCHEL dans le Rock Hard de janvier 2012, aux propos en dessous de la ceinture complètement décalés voire déplacés, avait suscité ma curiosité : franchement ces gars là avaient intérêt à vraiment assurer musicalement sinon…En fait, STEEL PANTHER en possède une belle paire car ce Balls Out dépasse toutes mes attentes. Fermez les yeux et préparez vous à un voyage spatio temporel, en plein trip Hard US fin des années 80 destination L.A.

L’objectif du groupe consiste à parodier la scène Hair Metal de cette époque mais le travail produit ici s’avère tellement concluant que cette caricature se transforme en un véritable hommage. Le son est monstrueux, une production à l’image de celle de Bob ROCK sur Dr. Feelgood de MÖTLEY CRÜE pour faire simple. Les riffs de SATCHEL sont incisifs et d’une précision chirurgicale (Supersonic Sex Machine), les refrains souvent repris en chœurs font mouche (17 Girls In A Row). Balls Out comporte bien sûr son lot de ballades comme la sympathique Just Like Tiger Woods et son petit côté WARRANT ou If You Really Really Love Me et ses guitares acoustiques à la POISON.

En ajoutant SKID ROW pour les parties les plus musclées ou RATT pour le look, vous aurez un bon condensé des influences du groupe. Donc rien de bien nouveau concernant le style, sauf que se dégagent de vrais bons titres originaux et non des reprises (le combo s’est d’abord fait un nom en jouant des classiques du Hard US), quasiment que des hits en puissance sur les trois quarts de Balls Out. Malheureusement, STEEL PANTHER a fait une petite faute de goût en voulant gaver l’album de 14 titres. Déjà la tradition des disques des 80’s avec 10 - 11 morceaux n’est pas respectée et surtout le niveau baisse indiscutablement en qualité sur la fin…

A l’écoute de Balls Out, j’ai clairement envie de ressortir plus souvent mes santiags, vous aurez donc compris ! Une démarche un peu comparable à celle de LORDI qui revisite avec dérision les mythiques KISS et ALICE COOPER. Certes, STEEL PANTHER peut irriter par une attitude glam excessive et des paroles souvent classées X mais leur musique plaide largement en leur faveur. Leur récente et réussie tournée anglaise en première partie de DEF LEPPARD et MÖTLEY CRÜE montre qu’ils ont le vent en poupe. Glam Is Not Dead !
NOCTUS
Date de publication : lundi 5 mars 2012