16 / 20
10/12/12
Sombre pacte
SHOEILAGER
 
Certains parmi nous, en tous cas, il me semble..., ont comme un faible pour le Metal des années 80. Si en plus vous êtes amateur de chant en français, alors, c'est sûr, ce Sombre Pacte est fait pour vous.

Formé depuis 1999, SHOEILAGER a enregistré une démo en 2003 puis un premier album auto produit, Gladiator, en 2006. Six ans plus tard, le groupe trouve refuge chez Brennus et peut ainsi espérer une exposition et une distribution meilleures que ce qu'il n'a connu jusqu'à aujourd'hui. Car cet album est tout simplement bourré de qualités.

Oui, SHOEILAGER est ancré dans les 80's. Mais pas ces années 80 qui virent un tel nombre de groupes exploser que, en France comme à l'étranger, la production, le son, la qualité générale du produit étaient bien souvent relégués après les priorités de ventes des labels qui ne pouvaient tout financer... La technologie actuelle permet de ne pas tomber dans ce piège, premier pas vers les abymes de l'oubli éternel, et SHOEILAGER s'est ici donné les moyens de ses ambitions en nous proposant un album au son tout à la fois brut et moderne.

Rentre dedans, sans prise de tête, chacune des chansons est un véritable hommage au Metal des grands jours, ou tout simplement aux grands du Metal, comme ce recueillement respectueux qu'est Dio, ou ces appels à la liberté que sont Espiègle, Hors La Loi ou le bien nommé Indomptable, des titres qui, s'ils manquent certes d'originalité littéraire, sont d'une efficacité musicale redoutable. On se laisse plus qu'aisément emporter par ce flot de riffs malins, ce débordement d'énergie explosive et cette bonne humeur contagieuse et entrainante.

Reste à voir ce que les quatre donnent sur scène, ce que nous ne manqueront pas de faire - et de vous rapporter - le 13 janvier prochain au cours du PMFF Vqui se tiendra au Divan Du Monde de Paris. SHOEILAGER est incontestablement un groupe à suivre, à encourager et à soutenir.
metalmp
Date de publication : lundi 10 décembre 2012