16 / 20
25/09/12
Last of a dyin’ breed
LYNYRD SKYNYRD
 
LYNYRD SKYNYRD est au Rock sudiste ce que JOURNEY est à l'AOR, AC/DC au Hard Rock, JUDAS PRIEST au Heavy Metal, METALLICA au Thrash Metal etc… : une référence, une marque de fabrique d’un style musical, une légende vivante qui a traversé plusieurs décennies avec ses moments de gloire, d’oubli, d’incidents (accident mortel d’avion) et ses inévitables changements de musiciens.

C’est quoi le (Hard) Rock sudiste ? Un Rock souvent joué à trois guitares, influencé par le Blues et la Country provenant du Sud des Etats-Unis (Alabama, Caroline, Floride, Louisiane, Géorgie, Mississippi, Tennessee, Texas, Virginie,…). Ces Etats possèdent une culture différente de part leur histoire coloniale, des traditions protestantes et évangéliques et une histoire séparatiste pendant la guerre de Sécession…
Vous l’aurez compris, ce genre musical est un véritable AOC, incarné par des groupes divers comme THE ALLMAN BROTHERS BAND, DOC HOLLIDAY, BLACKFOOT, MOLLY HATCHET, THE OUTLAWS et bien sûr LYNYRD SKYNYRD. Sauf que ce dernier demeure le plus connu car a su créer des chansons d’anthologie, les véritables hymnes du Classic Rock sudiste que sont Simple Man, Free Bird et surtout Sweet Home Alabama !

Du line-up d’origine, ne reste que Gary ROSSINGTON, guitariste depuis 1964 !
Johnny VAN ZANT, frère cadet du fondateur du groupe Ronnie VAN ZANT, assure le chant. A noter aussi la présence de Ricky MEDLOCKE, guitariste du mythique BLACKFOOT. Avec une moyenne d’âge autour de la soixantaine, je peux vous affirmer que le groupe a encore la patate, joue et sonne super bien, je reste en effet complètement séduit par leur prestation scénique au Hellfest 2012.

Niveau discographie, les albums de LYNYRD SKYNYRD se font de plus en plus rare, c’est bien normal. God And Guns en 2009 fait l’unanimité. Que vaut alors ce Last Of A Dyin’ Breed ? Selon moi, Il ne décevra personne. Peut-être un peu moins Hard que son prédécesseur, mais nettement plus varié. Cela commence fort avec le titre éponyme qui deviendra un classique en live : toujours beaucoup de feeling et d’émotion, ces trois guitares qui se partagent l’espace sonore... Sur One Day At A Time, les choeurs féminins apportent une touche mélodique réussie. Le morceau suivant Homegrown, bien que plus classique, plait pour son efficace simplicité. Ready To Fly et sa richesse instrumentale (piano, guitare slide, et instruments à cordes) constitue la power ballad la plus réussie de l'album. Mississippi Blood transpire le Sud avec son petit banjo. Enfin, dans les meilleurs titres, je relève Nothing Comes Easy et la finesse de ses claviers rétro 70's.

Bob MARLETTE donne à nouveau une production d’enfer à ce disque qui sonne chaud, propre et puissant. Dans le style, difficile de trouver mieux, les vétérans sont en pleine forme, respect Messieurs!

LYNYRD SKYNYRD 2012

Gary ROSSINGTON : Guitare
Johnny VAN ZANT : Chant
Ricky MEDLOCKE : Guitare, choeurs
Mark MATEJKA : Guitare
Johnny COLT : Basse, choeurs
Michael CARTELLONE : Batterie
Peter KEYS : Piano
Dale KRANTZ – ROSSINGTON : Choeurs
Carol CHASE : Choeurs
NOCTUS
Date de publication : mardi 25 septembre 2012