Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
LUCA TURILLI'S RHAPSODY - Ascending to infinity

Style : Epic Heavy Metal
Support :  CD - Année : 2012
Provenance du disque : Reçu du label
9titre(s) - 65minute(s)

 (15/20)

Auteur : Hellfire Paco
Date de publication : 07/11/12
They're back !!!
Ils sont de retour !!! Avec (encore) un nouveau nom de groupe suite au split amical qui a eu lieu au sein de RHAPSODY OF FIRE. Ne confondons pas : ce dernier restera le groupe d'Alex STAROPOLI tandis que LUCA TURILLI'S RHAPSODY se lance avec le nouvel effort du guitariste Luca TURILLI, j'ai nommé Ascending To Infinity !

Ils sont de retour !!! Sur les routes de notre beau pays ainsi qu'en Europe avec une tournée qui démarre le 9 Novembre à Annecy, qui passera notamment par Lyon le 26 et par Paris le 9 Décembre !

Ils sont de retour !!! Ces musiciens apôtres de l'épique dans toute sa grandeur et sa démesure ! Car voilà bel et bien un album dans la veine de ce que Luca a pu nous proposer dans sa longue carrière ! Il s'agit ici d'un heavy epic qu'il nomme « Cinematic Metal ». Entendez pas là un heavy mélodique lorgnant parfois vers le progressif, des chœurs en latin impressionnants, des cuivres vrombissants, des harmonies classiques qui submergent nos oreilles, des emprunts au léger goût celtique...Bref, que du bon dans une œuvre extrêmement travaillée. On peut dire que Luca réussit son coup : il s'agit bel et bien de « Cinematic Metal » puisque l'on a réellement la sensation d’écouter la BO du prochain Bilbo ou d'être projeté au milieu de l'univers de Skyrim pour les adeptes des consoles !
Le tout est cohérent et homogène et nous transporte instantanément dans un autre univers pour une heure de dépaysement total.
Revers de la médaille : l'album manque de titres hits mémorables et mémorisables à la première écoute. Pas d'Emerald Sword à fredonner ici : il faut appréhender l'opus dans son ensemble et ce n'est pas si évident. LUCA TURILLI'S RHAPSODY ne surprend pas non plus même si le travail artistique est de plus en plus poussé : les connaisseurs redécouvriront les mêmes recettes qui font la personnalité des créations du guitariste transalpin.
Personnellement, j'ai écouté cet album avec plaisir car Alessandro CONTI, rencontré avec TRICK OR TREAT et devenu "lead singer" du groupe s'impose avec talent ! Sa voix et son aisance correspondent totalement au style et le mariage est parfait ! C'est avec impatience que j'attends ses prestations live qui sont traditionnellement impeccables avec TRICK OR TREAT.
Enfin, petite fierté franchouillarde puisque l'on retrouve deux musiciens hexagonaux aux côtés de Luca et qu'il faut souligner le travail méticuleux réalisé par Arnaud MENARD (ALKEMYST) pour l'enregistrement des guitares dans son antre du Hiroshima Studio !
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Hellfire Paco Le jeudi 8 novembre 2012

Ville : Belley
Personnellement comme j'adore Kiske, un chanteur trop Kiske, ça me botte! Ensuite comme je l'explique dans la chro, ce n'est pas un album classique avec des tubes à fredonner c'est évident. C'est une ensemble à appréhender et il faut entrer dans le trip "cinematic metal"... dans l'optique choisie par Turilli, c'est réussi. Vu pas les fans, c'est certainement plus compliqué! A la première écoute je t'avoue avoir peiné aussi! Merci pour ton comm'!!
evil steel Le jeudi 8 novembre 2012

Ville : Québec
Oh! mon dieu qu`il est ennuyant celui-là! Pour la 1ere fois depuis "Legendary tales" je n`aime pas un album de monsieur Turilli!!! Ici, trop de tout!! Trop de choeurs en latin redondants, trop de chant en italien plat, trop de chansons non mémorables, trop de ballade qui ne mène nulle part et un chanteur trop kiske!! Et je ne parle même pas de la pièce d`une vingtaine de minutes qui ne semble jamais vouloir ce terminer...!! Toutefois, un côté positif: le travail au niveau de la guitare de Luca qui est une fois de plus phénoménal!! Incapable d`écouter cet album au complet, il ne mérite pas plus d`un 10/20!!
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
HOLY MARTYR
Darkness shall prevail
WHILE HEAVEN WEPT
Vast oceans lachrymose
ALTAR OF OBLIVION
Grand gesture of defiance
DARK NIGHTMARE
Beneath the veils of winter
ICE VINLAND
Vinland saga
Chroniques du même auteur
BLACKRAIN
License to thrill
HEAVYLUTION
The architect
SONATA ARCTICA
Reckoning night
ANDRE MATOS
The turn of the lights
TRICK OR TREAT
Evil needs candy too
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente