17 / 20
11/11/12
Out of reach
LIZZARD
 
Dans les notes de pochette de Out Of Reach, un nom attire instantanément l’attention : celui de Carmine APPICE, à qui LIZZARD adresse ses remerciements. En effet, le trio a connu l’honneur d’ouvrir pour le légendaire batteur, éminent membre de VANILLA FUDGE et CACTUS. A la suite de cette prestation, le groupe reçoit les louanges du musicien, résumés par l’éloquente formule : « LIZZARD does rock ! ». Un tel éloge, tout autant que la participation du producteur Rhys FULBER (PARADISE LOST, FEAR FACTORY), laisse augurer du meilleur pour le premier LP de Mathieu RICOU (guitare / chant), Katy ELWELL (batterie) et William KNOX (basse).

Au premier abord, Out Of Reach dévoile des influences Post Grunge, révélées par une production typique du genre. Cette inclination apparaît nettement sur le morceau d’ouverture, Disintegrity. Le son de la section rythmique, plus particulièrement de la batterie, en constitue le principal indice. Les discrètes parties de guitare des couplets ancrent également le morceau dans ce style, qu’on retrouve sur The Orbiter et Fakeworld.

Tout en offrant, avec les titres précités, d’excellents résultats, la tendance Post Grunge ne domine pas Out Of Reach. LIZZARD explore en effet majoritairement le Metal progressif. C’est ainsi que sont inclus des instrumentaux, Skyline, introspectif, et Backslide, tendu. Par ailleurs, les atmosphères proposées rappellent régulièrement TOOL (Loose Ends). On se gardera néanmoins d’assimiler les deux formations, les Poitevins adoptant des structures moins complexes que Maynard James KEENAN et consorts.

Enfin, la voix remarquable de Mathieu RICOU apporte une contribution essentielle à la réussite de l’album. Ici encore, on peut mentionner Maynard James KEENAN, les deux artistes possédant des timbres proches. Le chanteur de LIZZARD affiche également une belle aisance dans les aigus : sur Out Of Reach, sa performance tutoie le sublime. Carmine APPICE avait vu juste : l’album est encensé par la presse, au concert de laquelle nous nous joignons sans réserve.
Chouman
Date de publication : dimanche 11 novembre 2012