Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
INFINITE TRANSLATION - Masked reality

Style : Thrash
Support :  CD promo - Année : 2012
Provenance du disque : Reçu du label
10titre(s) - 45minute(s)

Site(s) Internet : 
INFINITE TRANSLATION MYSPACE 

Label(s) :
Emanes Metal Records
 (18/20)

Auteur : metalmp
Date de publication : 08/03/13
Thrash revival !
Formé en 2004 à Lille, INFINITE TRANSLATION (traduisez par Translation Infinie) puise son inspiration dans le Thrash Old School qui berça nos plus boutonneuses années. Si le groupe se dit influencé par RAZOR ou les débuts de SEPULTURA, on reconnaitra tout au long de ce deuxième album (le premier, Impulsive Attack, date de 2010) l’incontestable patte de METALLICA et SLAYER, surtout, mais également EXODUS ou encore TESTAMENT et NUCLEAR ASSAULT (rien que le logo est un signe…) Bref, du lourd. Et de l’efficace. Et quand on puise avec autant de bonheur dans les Damage Inc. ou Creeping Death (Malicious Mental Oppression transpire ces deux titres mythiques de tous ses pores), South Of Heaven ou Raining Blood, quand on se fait une joie de délivrer un Lead To Madness ultra speed, on offre une carte de visite des plus alléchantes.

Mais aussi, en choisissant des noms de scène à coucher dehors (je vous présente, si, si, laissez moi faire...: Max MANIAC au chant et à la guitare, Gui HAUNTING à l’autre guitare, Jon WHIPLASH à la basse et, enfin, accrochez-vous !, FISHKILLER à la batterie), INFINITE TRANSLATION semble clairement vouloir afficher l’attitude "punkisante" de ses « tendres » ainés. Rien à foutre du sérieux, on est là pour s’éclater. Et nous, on dit "tant mieux!"

Les bougres s’en donnent à cœur joie. De Malicious Mental Oppression à l’éponyme Masked Reality, les quatre ne nous offrent pas une minute de répit. Ca fonce, ça cogne et ça charcute avec une bienheureuse efficacité. Je me suis à plus d’une reprise pris à revoir les premiers pas hexagonaux de James HETFIELD ou de Lars ULRICH, les interminables séances de headbanging lancées par Kerry KING et Tom ARAYA. Alors, certes, on est en terrain connu, mais p*****, que ça fait du bien par où ça passe. Les cages à miel, pour reprendre l’expression popularisée par « tonton » Zégut, sont nettoyées de fond en comble, la nuque fait mal, mais tant pis. Ou tant mieux. Au choix.

En écoutant Masked Reality, je viens de vivre une cure de jouvence, un voyage dans le temps. Et, sans me voiler la face, j’ai de nouveau 15 ans. L’âge où les coups de boutoirs donnés par les groupes de la Bay Area me tenaient en éveil. Aujourd’hui, plus de trois décennies après, il me semble bien que la relève vienne de France, et qu’elle se nomme INFINITE TRANSLATION. Superbe.

Serons-nous tous, serez-vous, seulement capables de soutenir ce groupe comme il le mérite?
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Alain Le vendredi 8 mars 2013
Ayant vécu l'âge d'or du Thrash dans les années 80, je suis partagé sur la vague actuelle qui singe les pionniers : même musique, même look, mêmes visuels. Cela dit, les groupes actuels sont généralement très affûtés et très efficaces et cela permet peut-être au jeune public de découvrir le Thrash. Voilà, c'était juste une impression d'ancien combattant, qui n'enlève rien aux qualités d'INFINITE TRANSLATION.
Commentaire de metalmp : C'est vrai, cependant qui n'a pas imité ses idôles? N'avons nous pas tous porté des spandex (euh... non, j'ai jamais osé en fait ! Mauvais exemple...)
Heureusement que certains ajoutent leur personnalité à la musique qui les inspire, sinon on serait dans un éternel plagiat (ce que fait la musique purement commerciale que la télé et certains médias parviennent toujours à vendre aux masses populaires qui se disent rebelles mais bouffent ce qu'on leur sert sans chercher à goûter chez le voisin...)
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
ACETYLENE
Les aiguilles du temps
RAZOR FIST
Metal minds
DEFIANCE
The prophecy
DUBLIN DEATH PATROL
Death sentence
MEGADETH
Th1rt3en
Chroniques du même auteur
MYLIDIAN
Seven lords
SHOEILAGER
Sombre pacte
SYRENS CALL
Raging waters
BERSERKERS
The end is nigh
FACE DOWN
The runaway
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente