Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
SERMENTS - Erotic drive

Style : Metal
Support :  MP3 - Année : 2012
Provenance du disque : Reçu du groupe
11titre(s) - 44minute(s)

Site(s) Internet : 
SERMENTS MYSPACE 
SERMENTS WEBSITE

Label(s) :
Auto Production
 (16/20)

Auteur : Ben
Date de publication : 25/03/13
Belle progression !
Après un EP et un 1er album typé Rock / Metal, Utopia (2009), certes académique mais solide et prometteur, SERMENTS nous dévoile Erotic Drive, composé de 11 nouveaux titres, interprétés par Vanessa (chant clair et scream, mais aussi créditée des guitares, des samples et de la basse !), Romain (guitares) et Etigo (batterie). Dario (basse) et Maxime (guitares) complètent le groupe, formé en 2005. De nouveau autoproduit de belle façon, la promotion de ce nouvel album a été confiée à Domino Média, agence commerciale spécialisée dans la musique.

Evoluant à nouveau dans un style Rock / Metal, SERMENTS a, me semble-t-il, approfondi les ambiances qui parcourent Erotic Drive. Moins sages, parfois lourdes, voire tendues comme sur Pocket Gun, Sick Shit et son tempo lent, ces ambiances creusent des reliefs assombrissant le versant Metal de la musique du groupe, où alternent des passages calmes et des plages rageuses et vindicatives (Prostitute). Samples , "bidouillages électro." et bruitages (Midnight Pool) renforcent cette sensation. Le chant de Vanessa, clair, scream ou lorsqu'il s'énerve comme sur 2PM ou Backpack amène un brin de folie qui faisait quelque peu défaut sur Utopia. Ces aspects musicaux ne sont pas alors sans rappeler DEFTONES, et d'une façon moins évidente la première époque de GARBAGE. Mais aussi ENOCHIAN THEORY (Evolution : Creatio Ex Nihilo et ... And all It Entails).
SERMENTS a de même insufflé un climat atmosphérique sur certaines de ses compositions, ERW ou X-Song par exemple. Je songe alors, par instantanés, à PORCUPINE TREE (Heavy Night, Meiga), voire les débuts de THE GATHERING. La superbe mélodie de Sweet Polar confère à ce titre un petit côté Pop Metal très rafraîchissant.

De la production à la promotion, de l'écriture à son interprétation, ce nouvel album (dont plusieurs écoutes m'ont été nécessaires pour en cerner le profil !) voit SERMENTS franchir une étape, "changer de catégorie" et aborder de façons très professionnelles son avenir, conditions nécessaires à qui veut "percer" et réussir.
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
ARAKAIN
Thrash the trash
BLACK LIGHT DISCIPLINE
Death by a thousand cuts
OSI
Blood
OTIUM
Sacrificed generation
PSYGNOSIS
Neptune
Chroniques du même auteur
EVENLINE
In tenebris
TEMPEST
Another dawn
KRONOS AFFLICTIONS
Swallowed by time
SUZEN'S GARDEN
Stronger !
LAZULI
Tant que l'herbe est grasse
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente