15 / 20
22/07/13
2012
EDVIAN
 
Cet album aura mis quelque temps à me parvenir mais la qualité de l'ensemble mérite que l'on s'y attarde. Sorti à la toute fin de 2012, ce premier album des Russes EDVIAN fait bien évidemment référence à l'Apocalypse évoquée dans le calendrier maya.

Au menu, nous avons droit à un Metal progressif fougueux, rapide, technique et mélodique. Evidemment, le nom de DREAM THEATER ne manquera d'être évoqué, notamment du fait du jeu de batterie puissant, tout en dextérité et en complexité, des riffs acérés, des solos échevelés (parfois à la limite du néo-classique), de la basse énorme et funambulesque, du très bon chant clair, expressif et posé, des compositions complexes avec des séquences nombreuses et imbriquées. Afin d'ajouter des couleurs variées, les claviers sont également de la partie, ainsi que quelques arrangements de type Electro.

Certes, les ingrédients sont bien connus et la recette n'étonnera personne. Par contre, les musiciens de EDVIAN la maîtrisent sans problème, proposant des compositions intéressantes et agréables à écouter, ce qui est l'essentiel.
Alain
Date de publication : lundi 22 juillet 2013