Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
NO RETURN - Psychological contamination

Style : Melodic Extrem Metal
Support :  2CD - Année : 2013
Provenance du disque : Reçu du label
25titre(s) - 79minute(s)

Site(s) Internet : 
NO RETURN MYSPACE 

Label(s) :
Great Dane Records
 (16/20)

Auteur : NOCTUS
Date de publication : 01/10/13
Thrash death metal français culte !
NO RETURN enregistre son premier album Psychological Torment (1990) en Allemagne en compagnie du batteur de CORONER, Marky Marquis. Le second, Contamination Rises sort des mythiques Morrisound ‘s Studio de Tampa, Floride en 1992.

Pour replacer les événements dans leur contexte, en 1990 DEATH propose Spiritual Healing, MORBID ANGEL fait sensation avec Blessed Are The Sick (1991), alors que CANNIBAL CORPSE commence juste sa carrière. Toute cela pour dire que NO RETURN, juste après ses compatriotes de LOUDBLAST, AGRESSOR et MASSACRA, fait partie des pionniers du genre, à la fois en France et sur le plan international.

Et au tout début des années 90, le Death Metal français possède sa marque de fabrique : un Thrash Death rapide toujours mélodique, un chant agressif mais pas guttural et des guitares très travaillées. Développant un climat inquiétant (Mutant’s March, Degeneration Of The Last Decade), Psychological Torment regroupe tous ces critères. On sent que le groupe porte grand soin à ses parties de guitares : riffs Thrash entraînants (Vision Of Decadence et Religion), soli efficaces (Nightly Aggression, Reign Of The Damned).

NO RETURN franchit clairement un palier avec Contamination Rises, foncièrement plus Death Metal que son prédécesseur. Normal, le producteur, Scott BURNS, véritable mentor du Death Metal de l’époque est passé par là. Le son est plus costaud, mieux équilibré, les guitares plus précises (Civil War), la basse fait bien son boulot. Le groupe intègre la notion de break (Uncontrolled Situation), et ralentit parfois le tempo (Trash World) pour obtenir une puissance décuplée (Mass Grave), deux éléments primordiaux en Death Metal. Le chant même si toujours audible devient caverneux. NO RETURN se rapproche ainsi du classique From Beyond de MASSACRE… Niveau savoir faire, un titre comme Sacred Bones n’a rien à envier aux américains. L’instrumentale acoustique Sorrow vient casser le rouleau compresseur et permet une pause bienvenue.Vous l’aurez compris, ma préférence va sur Contamination Rises, un album complet et référence.

Dans les années 2000, avec l’arrivée du chanteur Steve PETIT, NO RETURN ajoute des samples à son Death Metal, pour un résultat industriel et mélodique assez réussi. NO RETURN reste incontestablement un groupe à (re)découvrir car s’il n’avait pas souffert d’innombrables changements de line up (qui reste t-il de la formation originelle ? Seulement le guitariste Alain CLEMENT), le combo francilien aurait peut être connu plus de succès, car sur scène la machine de guerre fracasse tout. Je me souviens de l'intensité des prestations données à Limoges et de la performance d’un batteur terriblement efficace, Didier LE BARON !

Ce double album devient donc un excellent cours de rattrapage et je remercie Great Dane Records pour avoir réédité et remasterisé ces deux albums épuisés et ajouté quelques versions live de 2011.
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Alain Le mardi 1 octobre 2013
Cela me rajeunit : je travaillais pour leur label Semetery records au moment où est sorti Psychological Torment !
Commentaire de NOCTUS : En effet !
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
MORBID ANGEL
Kingdoms disdained
AMON AMARTH
The pursuit of vikings 25 years in the eye of the storm
ISHTAR
From the gates (ep)
FROM THE BOGS OF AUGHISKA
Mineral bearing veins
SINLUST
Sea black
Chroniques du même auteur
DREAM THEATER
A dramatic turn of events
DREAMCATCHER
Emerging from the shadows
ARC ANGEL
Harlequins of light
ALLEN / LANDE
The great divide
FLOWN
Make believe
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente