Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
RITCHIE BLACKMORE'S RAINBOW - Stranger in us all

Style : Hard Rock
Support :  CD - Année : 1995
Provenance du disque : Acheté
10titre(s) - 51minute(s)

Label(s) :
BMG
 (18/20)

Auteur : Rémifm
Date de publication : 06/10/13
Oldies but goldies : le dernier rainbow ?
Nous avons décidé de vous faire découvrir (ou redécouvrir) les albums qui ont marqué une époque et qui nous paraissent importants pour comprendre l'évolution de notre style préféré.
Nous traiterons de l'album en le réintégrant dans son contexte originel (anecdotes, etc.) ...
Une chronique qui se veut 100% "passionnée" et "nostalgique" et qui nous l'espérons, vous fera réagir par le biais des commentaires ! ......
Bon voyage !


Cela fait un petit moment que j'ai envie d'écrire quelques lignes sur ce Stranger In Us All, dernier (je crois que je peux l'écrire sans grand risque de me tromper !) album de RAINBOW.
Pour mémoire, Ritchie BLACKMORE, fantastique guitariste de DEEP PURPLE quitte ce dernier en 1975 en pleine tournée du fameux Stormbringer et s'en va fonder un nouveau groupe Ritchie BLACKMORE'S RAINBOW !
De 1975 à 1983, transformé en RAINBOW tout court, le groupe connait moult changements de line-up autour du Maestro et sort pas moins de 7 albums studio, aux différentes appréciations...mais dans l'ensemble fort recommandables !
Ritchie a toujours su s'entourer d'excellents musiciens et il est bon de rappeler la présence sur ses différents albums de chanteurs tel que Ronnie James DIO, Graham BONNET, Joe Lynn TURNER, excusez du peu !
Don DAISLEY, Roger GLOVER, Cozy POWELL, Don AIREY ont entres autres talents, aussi fait partie de cette aventure.
RAINBOW sera mis en sommeil pendant 10 ans, le temps que Ritchie retrouve un temps DEEP PURPLE avant de quitter à nouveau le pourpre profond au moment de la sortie du The Battle Rages On (1993) marquant le retour de Ian GILLAN dans le groupe.
Ian et Ritchie, ce n'est pas une histoire d'amour...
Je garde de cette période un excellent souvenir du Perfect Strangers sorti en 1984 composé par Ritchie et chanté par Joe Lynn TURNER, excellent aussi avec DEEP PURPLE !
Voilà donc Ritchie en 1994 remotivé pour relancer RAINBOW et sort un 8ième album estampillé RAINBOW mais un deuxième avec son nom accolé, petit clin d'oeil peut-être au 20 années du groupe !
Ritchie renouvelle complètement son équipe et nous voyons apparaître sur cet album la belle Candice NIGHT, la nouvelle Muse du Maestro...âgée seulement de 24 printemps cette année là !
A la lecture de la jaquette, je comprends mieux l'emprise qu'à déjà la belle sur le guitariste : " Thanks to Candice for her inspiration, her imagery and showing me who to trust..." !
De 26 ans sa cadette, cela paraît vraiment époustouflant non ?
En tout cas, l'équipe autour de Ritchie a la classe !
Doogie WHITE au chant est exceptionnel, à son habitude, John O. REILLY est aux fûts, Greg SMITH à la basse et Paul MORRIS aux claviers !
Côté style, aucune surprise, il s'agit d'un Hard-Rock mélodique et d'un album au final assez varié...puisque nous retrouvons un titre plus Rock'n'Roll avec Harmonica (Mitch WEISS) intitulé Stand And Fight, du Hard-Rock plus classique avec le sérieux titre d'ouverture Wolf To The Moon voire l'excellent Cold Heart Woman et même un duo guitare/claviers (aux sonorités 80) sur l'excellent Silence.
Je ressens déjà l'influence de la belle Candice sur Ariel (co-écrit par Ritchie et Candice), titre subtil et tout en finesse...
Autre présence de la belle dans le jeu de Ritchie, le passage guitare folk aux premiers accents Ménestrels et compagnie sur le fantastique Black Masquerade.
L'époustouflant Hall Of The Mountain King, qui reprend le thème de Edvard GRIEG (1876) montre une fois encore toute l'appétence de Ritchie pour le classique et les envolées lyriques !
Still I'm Sad, classique des YARBIRDS de 1965 est à nouveau proposé ici, il figurait déjà sur le premier album de 1975 de Ritchie...
1965, 1975, 1985, 1995, les numérologues pourraient nous raconter un peu l'influence des 10aines chez le Maestro...
Sachant qu'il est né en 1945 !
Bref, j'aime beaucoup cet album, varié, toujours mélodique et inspiré.
Il est à la fois et à mon avis le dernier de RAINBOW, de Ritchie BLACKMORE'S RAINBOW et est la mouture qui fera naître BLACKMORE'S NIGHT et la sortie en 1997 du délicieux Shadow Of The Moon !


Retrouvez les autres chroniques de ces groupes "Coup de Coeur" en utilisant le moteur de recherche sur la page des chroniques (Lien "Chroniques" au niveau du menu). Rechercher les mots: Oldies but goldies.
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
krakal Le jeudi 17 octobre 2013
Superbe album de 1995 en effet, mais pas le meilleur de Ritchie B. (selon mes gouts, bien sur)
Commentaire de Rémifm : Je suis d'accord ! Tchuss Krakal !
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
SKYSCRAPER
Elevation
HARDLINE
Leaving the end open
FURIOUS ZOO
Anal oriented rock - furioso v
DOOGIE WHITE
As yet untitled
VEGA
Kiss of life
Chroniques du même auteur
TYKETTO
Reach
KINGDOM COME
Magnified
STATE COWS
State cows
BAI BANG
Livin' my dream
VINCE NEIL
Tattoos & tequila
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente