Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
STARSHIP FEATURING MICKEY THOMAS - Loveless fascination

Style : Rock
Support :  CD - Année : 2013
Provenance du disque : Reçu du label
10titre(s) - 47minute(s)

Site(s) Internet : 
STARSHIP feat Mickey THOMAS WEBSITE

Label(s) :
LOUD & PROUD
 (17/20)

Auteur : Rémifm
Date de publication : 26/10/13
Pas si mal !
Résumer la carrière d'un groupe américain né au début des années 70 et qui a connu différents noms et pas moins de presque une bonne trentaine de musiciens différents relève un peu de la gageure non ?
Du projet de Paul KANTNER des débuts, il est tout de même bon de souligner la pléiade de hits dès les débuts du groupe nommé JEFFERSON STARSHIP !
Et même sous le nom ensuite de STARSHIP, les années 80 furent glorieuses pour cette formation en perpétuel changement de line-up !
Et Mickey THOMAS fut un des excellents chanteurs de ce groupe de Rock !
Et c'est bien le seul élément qui justifie (la question mérite d'être posée !) le nom de STARSHIP sur cet album...
Mais bon, le bonhomme a les droits, il a raison d'en profiter !!!
Car, à part lui, les cinq musiciens (voire 6 avec Jeff PILSON) sont tous étrangers à l'histoire de JEFFERSON STARSHIP et c'est le multi-instrumentiste Jeff PILSON, fantastique bassiste actuel de FOREIGNER qui a presque tout composé !
Voilà certainement pourquoi le dantesque premier single It's Not The Same As Love qui ouvre l'album rappelle grandement FOREIGNER !
Une des plus belles réussites de l'album avec le slow divin de fin, Nothin' Can Keep Me From You qui voit Diane WARREN nous écrire une merveille dont elle a le secret !
Ambiance un peu gospel pour un slow que les années 80 auraient mis au sommet des "charts" et que Robin BECK, Bonnie TYLER ou Bryan ADAMS auraient pu interpréter à cette époque !
Cela dit, Mickey THOMAS et la magnifique Stephanie CALVERT magnifie parfaitement ce cadeau de Diane !
Une version que je préfère à celle que KISS avait enregistré en 1999 pour la Bande Originale du film Detroit Rock City !
Autre réussite pour moi de ce Loveless Fascination, la ballade nerveuse Where Do We Go Wrong ? qui nous ramène sur les terres d'un AEROSMITH des grands jours !
Voilà ce qui retient avant tout mon attention et me fait vibrer sur cet opus !
Pour autant, je n'oublie pas le plaisir ressenti à l'écoute du très bon How Do You Sleep !
J'aime aussi What Did I Ever Do, mid-tempo dans une veine Rock, Rock-Fm dont le "cover" de Richard PAGE (MR. MISTER), Nikkas JARED et David STENMARK You Never Know reprend les mille saveurs avec peut-être une pointe de douceur en plus...
Il y a aussi ce nerveux Technicolor B&W qui m'a fait penser à un "mix" de THUNDER et AEROSMITH !
Une sorte de "British Rock" bien ficelé avec un fond d'émanation bluesy...
La ballade Can't Deny propose un très joli couplet et un refrain pas trop mal !
En revanche, la ballade How Will I Get By ? offre un couplet superbe qui débouche sur un refrain bien pâle (à l'inverse des couleurs de la sublime pochette !)
Raté aussi pour moi les "ohohoh" sur le pourtant excellent Loveless Fascination.
Ce titre aurait pu être un autre chef-d'oeuvre de l'album mais le passage cité plus haut est vraiment bancal...
Voilà, pour résumer ce Loveless Fascination, je dirai qu'il y a trop de ballades et quelques malheureuses faiblesses de ci de là !
En revanche, il y a aussi des moments de pur extase, ce qui fait regretter un peu les moments plus faibles !
En tout cas, la production de Jeff PILSON et Mickey THOMAS est excellente !!!
Je me réjouis néanmoins pleinement de ces moments jubilatoires et sensitifs !
17,5/20

STARSHIP featuring Mickey THOMAS :

Mickey THOMAS : Chant, guitare,
Stéphanie CALVERT : Chant,
Darrell VERDUSO : Batterie, chant,
Phil BENNETT : Clavier, Chant,
Jeff ADAMS : Basse, chant,
John ROTH : Guitare, chant,
Jeff PILSON : Guitare, basse, claviers, chant,


Musiciens additionnels :

Mark ABRAHAMIAN : Guitare (1962-2012 RIP)
Mark SCHULMAN : Batterie,
Chris FRAZIER : Batterie,
John WEDEMEYER : Guitare.



COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
BRIEG GUERVENO
Ar bed kloz
THE PINEAPPLE THIEF
Magnolia
QUEEN + PAUL RODGERS
Return of the champions
WHEEL IN THE SKY
Beyond the pale
QUEEN
Live at wembley stadium - 25th anniversary edition
Chroniques du même auteur
WIG WAM
Non stop rock'n'roll
GLENN HUGHES
Resonate
HOUSTON
Relaunch 2
PAT MCMANUS BAND
Walking through shadows
RICHIE KOTZEN
Live in sao paulo
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente