15 / 20
26/05/14
Blood of legends
BATTLEROAR
 
Avec ses trois premiers albums, la formation grecque BATTLEROAR a gagné une jolie réputation en matière de Heavy Metal épique et guerrier. Blood Of Legends représente un défi pour le groupe, pas seulement parce qu'il faut confirmer les acquis et les dépasser sans se trahir. BATTLEROAR a embauché un nouveau chanteur en la personne de Gerrit MUTZ, vocaliste allemand qui œuvre d'ores et déjà au sein de SACRED STEEL et DAWN OF WINTER (il chantait également au sein de TRAGEDY DIVINE, formation ayant publié un unique mais excellent album, Visions Of Decadence, en 1996). Le bonhomme est un vétéran authentiquement dévoué à la cause du Metal le plus pur. Reste à savoir si son adjonction s'avère compatible avec le style de BATTLEROAR. Connaissant le fanatisme de certains fans, l'affaire n'est pas jouée à l'avance.

Blood Of Legends est pourvu d'une introduction et d'une outro instrumentales (guitare acoustique, cordes, claviers, bruitages) qui marquent bel et bien que l'on entre dans un univers à part entière. Les compositions qui constituent le corps de l'album à proprement parler se situent incontestablement dans une veine Heavy Metal épique, avec d'un côté des titres assez directs et musclés ne dépassant les six minutes (avec des passages à la limite du Power Metal), et de l'autre des morceaux plus longs, plus complexes, aux ambiances plus travaillées. Ainsi, pas moins de quatre titres excèdent le cap des sept minutes, avec à chaque fois une progressivité dans la structure, un emboîtement de séquences, des changements de rythmes et d'ambiances. A noter que le groupe rehausse ses titres longs d'arrangements (chœurs grandioses, cordes sensibles) qui renforcent l'immersion de l'auditeur dans un univers de type légendaire.

Le chant de Gerrit MUTZ est quant à lui bien modulé, porteur de lignes de chant mélodique, avec des intonations ponctuellement agressives. Son registre n'est pas en soi lyrique, plutôt traditionnellement Heavy Metal ; cependant, il se fond très correctement dans des compositions qui, par essence ou par leurs arrangements, pourvoient la dimension épique tant attendue. Le résultat global apporte des nuances par rapport aux œuvres précédentes mais on peut sans conteste affirmer que Blood Of Legends est un solide album de Heavy Metal épique.
Alain
Date de publication : lundi 26 mai 2014