Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
EVENLINE - Dear morpheus

Style : Metal
Support :  CD - Année : 2014
Provenance du disque : Reçu du label
11titre(s) - 50minute(s)

Site(s) Internet : 
EVENLINE YOUTUBE
EVENLINE WEBSITE
EVENLINE FACEBOOK

Label(s) :
Season Of Mist
Dooweet Agency
 (17/20)

Auteur : Ben
Date de publication : 04/08/14
Fine alchimie de puissance et de mélodies
Dear Morpheus, premier album d'EVENLINE, groupe parisien formé en 2009 par Arnaud GUEZIEC (chant / composition), Fabrice TEDALDI (guitare / chant / composition), Thomas JAEGLE (basse) et Olivier STEFANELLI (batterie), est plutôt, malgré son nom emprunté au dieu grec Morphée, un antidote au sommeil ! Son titre et sa pochette pouvant toutefois évoquer l'épopée MATRIX.

Après un EP The Coming Life proposé en 2010, une première partie d'ALTER BRIGDE au Luxembourg en 2011, EVENLINE nous livre aujourd'hui 11 compositions travaillées au corps, résultat d'une fine alchimie de puissance et de mélodies. Si le groupe revendique des influences allant de METALLICA à PEARL JAM, sa construction moléculaire me semble plus inscrite dans les gènes d'un Metal plus ou moins alternatif, somme toute moderne et fortement américanisé. Je pense, entre autres, à NICKELBACK, STAIND, SILVERCHAIR, pourquoi pas le récent POP EVIL ou bien encore SEETHER.
Misunderstood (cliquez ici) en guise d'ouverture, suivi de Without You et son refrain implacable, le puissant Insomnia et sa courte intro. Electro., marient adroitement harmonie et puissance instrumentale. Musclés sans être vraiment franchement agressifs, ces titres sont fluides, portés par des mélodies accrocheuses, une section rythmique percutante, des guitares dynamiques et un chant séduisant et maîtrisé. Letter To A Grave, plus ou moins typé "ballade" mid tempo aux discrets atours Pop Metal, ainsi que Over & Over, alternant séquences calmes voix / batterie et en contrepoint, poussées énergiques, effleurent discrètement des ambiances de l'album She (2006) de Ray WILSON & STILTSKIN. Already Gone se fond dans une power ballade mid tempo, à la mélodie tout aussi amène. La "douce" voix d'Arnaud et la guitare acoustique de Fabrice introduisent Dear Morpheus, long de ses 7 minutes, auxquelles succèdent une montée en puissance vigoureuse toujours harmonieuse, et où s'intercale une séquence instrumentale flirtant avec un Metal Progressif enfiévré. Hard To Breathe, plus ou moins Heavy dans son jeu et son de guitares et Judgment Day, moins fluide, plus pesant sont sans doute les 2 titres Metal les plus agressifs. You Should Have Left Me alternent ambiances reposées et plus rythmées, contrastes qu'EVENLINE manipule et manoeuvre avec efficacité. Eternal Regrets clôt l'album d'une délicate attention, en forme d'une caressante ballade, avec une incursion intéressante de sons de violons / cello épinglés au chant et à la guitare acoustique, où la rythmique et guitare électrique ne font qu'une apparition éphémère.
Quelques titres (Misunderstood, Insomnia, Dear Morpheus...) sont traversés par le chant viril plus ou moins typé Death de Fabrice, sans vraiment envahir l'espace sonore et déstabiliser la performance du développement de ces compositions.

Antagoniste d'un profond assoupissement, Dear Morpheus peut donc vite devenir "l'opium" des fans d'un Metal alternatif mélodique "post-Grunge" moderne. Ce premier album, à la production chaude et parfaite, est solide, mature, exécuté avec dextérité et technique, mariage réussi unissant puissance et harmonies.

2016 : EVENLINE propose une version Deluxe Edition 2 cds : l’album Dear Morpheus (2014) et un second cd 5 titres acoustiques issus de l’album : Misunderstood, Without You, A Letter To A Grave (cliquez ici), Hard To Breathe et Over & Over. Avis aux amateurs, les versions acoustiques sont excellentes.

Dear Morpheus :

01 - Misunderstood
02 - Without You
03 - Letter To A Grave
04 - Insomnia
05 - Over & Over
06 - Already Gone
07 - Dear Morpheus
08 - Hard To Breathe
09 - Judgment Day
10 - You Should Have Left Me
11 - Eternal Regrets
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
krakal Le vendredi 15 août 2014
Tres bon album que voilà ! Du bon heavy avec un Fabrice parfait !
Commentaire de Ben : C'est dit ! Merci fidèle Krakal !
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
UNTIL DAWN
Horizon
STONE SOUR
Stone sour
COMPILATION
Formum fest - 5ème édition
GLOWIN SHADOW
Ghosts, fools & fakes - deluxe edition
NOTHING MORE
The stories we tell ourselves
Chroniques du même auteur
ROCK BUNNIES
Speedmachine
CRIS LUNA
Phoenix
VANDEN PLAS
The seraphic clockwork
REBELLIOUS SPIRIT
New horizons
SEEK IRONY
Tech n' roll
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente