Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
JUDAS PRIEST - Redeemer of souls

Style : Heavy Metal
Support :  CD - Année : 2014
Provenance du disque : Reçu du label
13titre(s) - 60minute(s)

Site(s) Internet : 
JUDAS PRIEST WEBSITE

Label(s) :
Sony
 (17/20)

Auteur : metalmp
Date de publication : 14/08/14
Retour en grande forme des dieux du metal !
Au mileu d'un décor apocalyptique se dresse un homme, bras ouverts, avançant dans les flammes sous de sombres et inquiétants cieux. Vêtu du plus pur Metal fait de la main des dieux, il s'apprête à recueillir vos confessions afin de vous purifier, tous (Vous aurez certainement remarqué l'utilisation du "Vous" et non pas d'un "Nous" qui m'incluerait de facto. A croire que je n'ai pas les mêmes besoins...). Après la venue de l'Ange vengeur, cet homme, s'il en est un, se dit être le rédempteur d'âmes. Il est accompagné de son apôtre, le Metalizer... Le temps de la repentence est en effet venu pour tous les blasphémateurs qui ont renié ce JUDAS PRIEST. Car, une nouvelle fois, The Priest Is Back!

Alors que les Anglais préparaient leur retraite avec leur dernière tournée mondiale - Epitaph, qu'ils disaient... - Redeemer Of Souls, le nouvel album de JUDAS PRIEST va rassurer tous les fans du groupe, toute époque confondue. Car si après un Angel Of Retribution (2005) marquant le retour au bercail de Rob HALFORD de la plus belle des manières et un Nostradamus (2008) à l'ambition démusurée, deux albums différents tout autant que réussis - JUDAS PRIEST avait laissé sous entendre que la retraite arrivait et était parti dans une dernière tournée mondiale nommée des mots figurant sur une pierre tombale (Epitaph, donc...), qui se fit sans l'indispensable KK DOWNING, remplacé par (personne n'est indispensable...) le plus jeune Richie FAULKNER.

Seulement voilà... JUDAS PRIEST n'est pas prêt de prendre sa retraite. Comme d'autres, ce sont les grandes tournées mondiales que le groupe a décidé d'arrêter, afin de se concentrer sur des tournées plus courtes, voire quelques concerts événements.
Qui a dit "comme SCORPIONS" ??? Moi le premier (rappelez-vous la conclusion de mon dossier biographique: "Epitaph? Ca m'étonnerait!") . Ben oui, et tant mieux pour nous.

Si après ladite tournée tout le monde était rassuré quant au choix du nouveau guitariste, on pouvait à juste titre se demander ce que le JUDAS PRIEST nouveau pourrait donner sur disque. Premier point: rien n'est à jeter,même si le morceau titre ou Down In Flamessemblent moins mémorables. Pour le reste, JUDAS PRIEST s'adresse aux fans de Metal racé et puissant, ceux qui vénèrent la période 1976/77 à 1990, celle qui vit naître des Sin After Sin, Stained Class, Bristish Steel, Screaming For Vengeance, Ram It Down ou Painkiller.

Redeemer Of Souls nous propose en effet tous les visages que le groupe a su nou montrer tout au long de sa carrière: Heavy et rapide, doom, mid tempo...tout y passe et l'on constatera même, avec un plaisir non feint, un recul de certaines aspirations thrashisantes que le quintette semblait apprécier il n'y a pas si longtemps.

Parfois Heavy (Dragonaught, Halls Of Valhalla, Metalizer, Battle Cry), presque doom (Sword Of Damocles) ou plus chantant (Redeemer Of Souls, Hell & Backà la fin particulièrement festive), prouve que sa carrière est loin, très loin d'être terminée.

Si HALFORD, même si l'âge limite ses capacités, continue d'éblouir et de surprendre - écoutez ce growl qui se transforme pour atteindre des aigus improbales sur Halls Of Valhalla - le "p'tit nouveau" a parfaitement sa place dans ce collectif, et se pose comme le parfait complice de l'indéboulonable Glenn TIPTON. Ca faisait longtemps, d'ailleurs, que Ian HILL et sa basse classieuse n'avaient pas été autant mis en avant ou que Scott TRAVIS n'ait pu démontrer sa maitrise varié de la batterie... Bref, on ne se lasse pas de cet album de la (nouvelle) résurrection du groupe.

Notez que Redeemer Of Souls existe en deux versions: une première, traditionnelle, simple, doté d'un superbe livret illustré par Mark WILKINSON, et une seconde, limitée, en version double, contenant un second CD (un peu court) de cinq titres tout aussi entrainants et efficaces.

Note: je remercie particulièrement Roger Wessier (qui sait pourquoi...)
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
enzo Le samedi 27 septembre 2014

Ville : MOYENMOUTIER
Pareil que Noctus,un petit 16 pour Turbo, Raaaaa le solo de Hot for love, trop bon!!
NOCTUS Le lundi 1 septembre 2014

Ville : BORDEAUX
Pour moi, non. Je mettrais 15 ou 16 à Turbo, album très décrié à son époque pour son côté "FM", son son et ses claviers mais qui contient de superbes compos (Out in the cold, Turbo Lover,...) et me fait encorer vibrer... Ce qui n'est pas le cas du petit dernier, hélàs !
Commentaire de metalmp : Ah ! voilà encore un album qui a fait parler de lui ! On se prépare quelques "Oldies but goldies" ???
NOCTUS Le dimanche 31 août 2014

Ville : BORDEAUX
Après de nombreuses écoutes, je rejoins clairement Jan et trouve cet album très moyen, une superbe pochette certes, quelques bons titres mais le niveau n'est pas là! MP, avec tout le respect que j'ai pour toi et la qualité de ton écriture, tu ne peux pas mettre ici 17/20. Car si nous sommes d'accord pour mettre 19 ou 20 à Unlesahed In The East ou Screaming For Vengeance, Redeemer Of Souls vaut 13 ou 14 pas plus ! Je suis aussi un immense fan de JUDAS mais faut pas confondre l'image que l'on a de nos groupes cultes et la qualité intrinsèque de leurs albums... A+
Commentaire de metalmp : Que dire??? Me serais-je emballé? Diantre ! ok, même si un 17 - comparé aux plus qu'illustres albums que tu cites - peut paraitre un peu exagéré, je reste convaincu qu'il s'agit là d'un très bon album bourré de références et repèrs et que ces inspirations puisées dans le passé sont volontaires. Redeemer of souls se situe quand même bien au dessus du plus que moyen Turbo, par exemple, non?
krakal Le mardi 19 août 2014
J'aime Judas par sa personnalité musicale, ce que je retrouve de suite dans cette galette. La version double CD est effectivement un plus . En tous cas, les amoureux de JP ne peuvent passer à coté, "Great old scholl" .....;)
Commentaire de metalmp : Ah, ça fait du bien de ne pas se sentir seul ! Ce qui prouve bien qu'un groupe ausi grand divise autant qu'il peut rassembler.
enzo Le samedi 16 août 2014

Ville : MOYENMOUTIER
Je ne serai pas aussi dithyrambique que Metalmp, même si j'aime beaucoup cet album la production plutôt moyenne et les soli bien moins inspirés qu'à l'accoutumé refreinent un peu mon enthousiasme. Par contre je conseille vivement l'achat de la version double CD car sur les 5 titres bonus aucun n'est à jeter. 15,5 pour moi:)
Commentaire de metalmp : Une chose est certaine: JUDAS PRIEST fait partie de ces groupes qui ne laissent pas indifférents !
Jan Le vendredi 15 août 2014
A part un ou deux titres et cette magnifique pochette, cet album n'a absolument rien de mémorable...J'aime bien, 'Redeemer Of Souls', 'Halls Of Valhalla' et 'Beginning Of The End'...Le reste n'est qu'auto-plagiat (la mélodie de 'Dragonauts' copiée/collée sur 'Deal With The Devil', d'autres titres sur 'Judas Is Rising' ou 'Hellrider'...Mais en beaucoup moins bon)...Ok, il ne partira pas à la poubelle mon exemplaire de cet album, mais par contre, il risque de se couvrir de toiles d'araignées vachement épaisses...
Commentaire de metalmp : JUDAS PRIEST fait du JUDAS PRIEST, c'est vrai. Et il pioche dans son passé, c'est vrai aussi... Mais reproche-t-on à ACDC ou MOTORHEAD d'avoir enregistré 20 fois le même album? A IRON MAIDEN de se répéter depuis Brave New World? Non, bien sûr, et ces groupes n'ont plus rien à prouver non plus.
Jan Le jeudi 14 août 2014
Merci pour cette chronique. :) Néanmoins, je pense que tu te laisses un peu trop emporter par ton amour de fan. ;) Personnellement, même si j'aime bien JP, je trouve que cet album est très très très moyen. Il s'écoute une fois et, hop, il part à la poubelle...Ta note est, pour moi, trop élevée. A la rigueur, je veux bien un 14/20, mais pas 17...Si j'avais chroniqué cet opus, je pense que la note de 10/20 aurait été largement suffisante...
Commentaire de metalmp : Comme quoi, évaluer un album n'est jamais chose aisée et nous avons chacun nos critères forcément subjectifs. Fan je suis, certes, cependant, je l'ai écouté à plusieurs reprises ce disque avec toujours les mêmes sensations. C'est à mon goût ce qui justifie ma note. Elevée, je te l'accorde, mais de là à jeter ce Redeemer à la poubelle, non, quand même pas...
Alain Le jeudi 14 août 2014
Selon les écoutes, je me dis qu'il y a trop de morceaux très classiques, parfois à la limite de l'autoparodie. Ou bien je me laisse porter par ce même classicisme. Dans les deux cas de figure, les morceaux les plus atypiques l'emportent : splendide Beginning Of The End ou Cold Blooded.
Commentaire de metalmp : Je te rejoins sur les aspects "classiques" de cet album. On reconnait bien Priest, et cela sans difficulté. C'est, je pense, ce côté old scholl sans prise de tête qui me plait. Cold blooded est en effet un superbe titre, et j'apprécie également beaucoup Secrets of the dead, parmi d'autres, bien sûr!
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
MASTERPLAN
Novum initium
JC JESS
Extra time
BLOODBOUND
Tabula rasa
CERABUS
Cerabus
RITUAL STEEL
Invincible warriors
Chroniques du même auteur
WHISPERING TALES
Ad abolendam - ashes, blood and stars
IRON MAIDEN
Piece of mind
NEMO
Le ver dans le fruit
SHOEILAGER
Sombre pacte
DIRECTORSCUT
Septem
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente