17 / 20
08/09/14
Blind rage
ACCEPT
 
Après un retour aux affaires convaincant en 2009, ACCEPT revient en 2014 avec Blind Rage, album de Heavy Metal puissant d’inspiration eighties qui fait dresser l’oreille à tout fan de ces années dorées du Metal, sans parler de sa magnifique illustration à non goût.

Sous la férule du guitariste tout puissant Wolf HOFFMANN, le cru 2012 d’ACCEPT fait comme toujours la parole aux riffs Heavy et aux chœurs « germaniques », comme dans le titre d’intro Stampede qui ne délaisse pas le solo mélodique de rigueur dans les compos du groupe. Le « nouveau » chanteur (trois albums au compteur tout de même !) Mark TORNILLO se montre d’emblée très à l’aise et l’album s’écoute sans lassitude.

Les titres Heavy mid tempo parfois proches de certains JUDAS PRIEST qui sont la marque de fabrique du groupe sonnent ma foi plutôt bien (Dying Breed ou 200 Years, par exemple), ou encore Bloodbast Mastermind avec certains vocaux assez aigus et des riffs assez directs.

Le mélodique Dark Side Of My Heart qui fait la part belle à la basse de l’inusable Peter BALTES et aux refrains mélodiques évoque certains titres du véritable « spin-off » d’ACCEPT qu’est UDO, tout comme Fall Of The Empire et sa rythmique de ballade Heavy et ses refrains « oh, oh, oh » taillés pour le « live » et les mélodiques Wanna Be Free et From The Ashes We Rise et sa rythmique binaire à souhait et ses chœurs efficaces qui restent immédiatement en tête ou encore le plus dispensable The Curse.

L’album aussi laisse la place à des titres aux riffs beaucoup plus Heavy Speed faisant la part belle à la batterie. (Trail Of Tears ou Final Journey, par exemple).

En résumé, même s’il s’essouffle parfois un peu sur la longueur, ce crû 2014 d’ACCEPT ne laissera pas insensible les amateurs de Heavy Metal classique et démontre que les dinosaures du genre se portent encore très bien et portent haut les couleurs du Heavy Metal sans fioritures, sans renouveler un genre dont ils ont posé les bases mais en amenant une nouvelle pierre solide à un édifice qui n’est pas prêt de s’effondrer !

A noter encore que l'album existe avec une version CD/DVD (ou blu.ray) qui offre un concert de 2013 au Chili qui vaut le détour, avec une set-list imparable incluant les classiques du groupes Balls To The Wall, Princess Of The Dawn, Restless And Wild mais aussi certaines pépites de la grande époque tels Aiming High, Up To The Limit ou Monsterman sans oublier les plus récents comme Teutonic Terror ou Pandemic, le tout parfaitement exécuté, sous un déluge de lights sobres et efficaces. Un must pour tout amateur !
Helveric
Date de publication : lundi 8 septembre 2014