17 / 20
28/09/14
L'épreuve du contraire
LOFOFORA
 
25 ans. Voici 25 que LOFOFORA nous envoie dans la gueule ses riffs tranchants et sa colère, plus présente que jamais.

Trois ans après un épatant Monstre Ordinaire, LOFOFORA nous revient avec ce qui est sans doute un de ses meilleurs albums. Trois années mises à profit pour sceller l'union avec Vincent HERNAULT qui sévissait déjà sur Monstre Ordinaire. Le temps a été mis à profit pour souder ce groupe qui tient un de ses meilleurs line-ups, compact, brut, regardant dans la même direction, mais également pour permettre à chacun de se ressourcer (le chanteur Reuno WANGERMEZ et le bassiste Phil CURTY ont participé à l'aventure LE BAL DES ENRAGES, toujours d'actualité, Vince a enregistré un nouveau ZOE) avant de se retrouver à Rennes, dans les studios des copains (furieux aussi) de TAGADA JONES.

Daniel DESCIEUX nous offre des riffs acérés, tranchants, enragés, accompagnant à merveille la rage et l'outrance de Reuno dont les textes sont toujours puisés dans une actualité sordide, dans les thèmes qui, naturellement, continuent de le révolter comme le racisme ou la politique (la vindicte anti Marine avec La Tsarine). Pornolitique dénonce la montée du nationalisme autant que l'image des politiques, image qui devient un thème obsessionnel... Hasard du calendrier, l'album parait au moment où sort le livre d'une certaine Valérie T., une ex de président. Bien que ce texte, écrit avant même cette polémique, évoque bien plus le voyeurisme galopant qui nous entoure, comment ne pas faire un lien entre ce livre que "personne n'a lu" et les premiers mots de Pornolitique: "Voyez comme on déballe le carnage excentrique, On se donne du mal à rendre la misère esthétique (...) Ce n'est pas compliqué de trouver un ennemi à matraquer". Oui, Reuno est toujours en colère, et exulte sa rage de ce que devient notre pays, notre monde, tout en s'accordant une parenthèse crooner avec La Dérive.

LOFOFORA continue naturellement d'explorer les horizons Hard-Core, mélangeant les sonorités métalliques et Punk, dans une fusion explosive et rageuse qui immanquablement évoque un retour aux sources. D'ailleurs, pour conserver cette impression d'urgence, le groupe s'est astreint à enregistrer L'Epreuve Du Contraire en à peine 14 jours. Comme à ses débuts. D'ailleurs, aussi, ce retour aux sources passe par l'illustration de la pochette, oeuvre en noir et blanc signée par le bassiste Phil, déjà à l'origine de celle des premiers albums, de Lofofora (1995) à Les Choses Qui Nous Dérangent (2005).

LOFOFORA demeure un groupe engagé, profondément attaché à l'actualité et militant pour un monde meilleur. La plume de Reuno reste une des plus affûtées et intelligentes de France, et la musique du groupe une des plus saignantes. Un quart de siècle après, Les auteurs de Dur Comme Fer (1999), Le Fond Et La Forme (2003), Les Choses Qui Nous Dérangent (2005) ou Mémoire de Singes (2007) n'a rien perdu de sa grandeur. A écouter d'urgence!
metalmp
Date de publication : dimanche 28 septembre 2014