Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
DEADLINE - Fire inside

Style : Hard Rock
Support :  CD promo - Année : 2014
Provenance du disque : Reçu du label
12titre(s) - 56minute(s)

Site(s) Internet : 
DEADLINE WEBSITE
DEADLINE FACEBOOK

Label(s) :
Bad Reputation
 (17/20)

Auteur : rebel51
Date de publication : 04/10/14
Indispensable et épatante révélation, du solide !!!
Déjà auteurs d’un EP en 2012 et produit par Beau HILL, ce qui est une sacrée référence, les musiciens français de DEADLINE sortent enfin leur 1er album Fire Inside, aux relents 70’s, mais bien ancré dans un hard rock à la fois classique et novateur, énergique et très travaillé. Leur nouveau batteur Fabrice TROVATO (ex-TRENTE, ex-STILL SQUARE, ex-Eric McFADDEN), arrivé en 2012, apporte son expérience, et le groupe se met à composer, après de multiples concerts. En 10 titres bien soignés (je ne compte pas l’introduction Fire ni la version cello de Broken Parts), DEADLINE nous régale par sa facilité, sa décontraction rock et son apport mélodique. Les guitares de Joris BERAUD et de Gabriel LECT éclatent littéralement sur Rock On, un des titres phares, inspiré, vif et très au point. La fraîcheur des compositions ne faiblit pas tout au long de Fire Inside : gros son sur Teach Me Love empli de cette hargne rock caractéristique, avec un chanteur, Arnaud RESTOUEIX, très affûté, qui n’en rajoute pas et un bassiste, Sébastien DEBANNE, au culot incroyable. Toujours remuantes sur Freedom Call, les guitares assènent leurs riffs qui énergisent bien mes sens, c’est un pur plaisir rock ce titre, où les accents 70’s sont bien présents une fois de plus et à leur façon stylée. Mais DEADLINE, en plus de procurer de belles sensations, continue à nous étonner avec October, plus introspectif, plus ciselé, un superbe titre, empli de feeling puis avec Like An Old Man, tout en rythme et enfin avec The Maverick d’une puissance rageuse à l’impact imposant. La fin de l’album est tout à fait remarquable avec No Glory, tout en finesse, délicieusement mélodique, Broken Parts, ballade sublime et le déjanté The Hunter.
Fire Inside est un sacré coup de tonnerre pour notre scène nationale !
Ce disque est parfaitement réussi, empli de touches de hard rock classique des plus réussies, tout en ayant une fraicheur de composition et un désir de renouveau mélodique évident !
Vraiment remarquable !!!
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
BONFIRE
Cry for help
BLACK STONE CHERRY
Magic mountain
RAGDOLLS
Dead girls dont say no
FINAL REIGN
To the kingdom
220 VOLT
Walking in starlight
Chroniques du même auteur
ASHES 2 ASHES
Th3ories
JOEL HOEKSTRA’S 13
Dying to live
NEWMAN
The elegance machine
DOWNLOAD
Eleven stages
CIRCUS MAXIMUS
Havoc
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente