13 / 20
25/10/14
World won't miss you
REVEREND
 
A la fin des années 80, le chanteur David WAYNE a quitté METAL CHURCH, après deux albums énormes (le premier éponyme et The Dark), et tente de se relancer. A l'origine, ironie de l'histoire, les musiciens du groupe HERETIC le contactent ; ils viennent en effet de perdre leur chanteur, Mike HOWE, parti rejoindre... METAL CHURCH !!! Finalement, WAYNE et ses nouveaux acolytes fondent REVEREND dont le label Divebomb a le bon goût de rééditer les deux albums. World Won't Miss You fut le premier d'entre eux en 1990 et il est ici proposé avec quatre titres bonus qui figuraient à l'origine sur le premier mini-album du groupe (sobrement baptisé Reverend, sorti en 1989 chez Caroline records).

Sans atteindre les hauteurs du premier METAL CHURCH, World Won't Miss You constituait pour l'époque un solide album de Heavy Metal bien lourd et rugueux. Les riffs y étaient tranchants, lâchés en rafale, la basse claquait sévèrement et la batterie pétaradait. Les compositions étaient tour à tour assez directes ou agencées en séquences successives. Evidemment, la pièce de choix demeurait le chant de David WAYNE. Saluons l'effort que fit le vocaliste pour proposer un registre un registre un peu plus médium que dans sa précédente formation. Cependant, son timbre éraillé partait encore fréquemment dans les aigus. Sur la ballade acoustique Leader Of Fools, il adoptait un chant clair de bout en bout, avec une résultat d'une grande finesse. Il transcendait même une version hystérique du Hand Of Doom de BLACK SABBATH.

On peut déplorer que les qualités intrinsèques des compositions et de l'interprétation aient été à l'époque gâchées par un son trop sec (ce son irritant de caisse claire !), sans finesse, sans variété ni nuance. On en viendrait à préférer le son plus nuancé des quatre titres du mini-album (le titre Ritual bénéficie d'une performance vocale terrible !). Avec un bon producteur, REVEREND aurait pu davantage s'imposer. L'intérêt de cette réédition fait néanmoins écho au talent du défunt David WAYNE.
Alain
Date de publication : samedi 25 octobre 2014