16 / 20
01/11/14
Dressed in voices
MOSTLY AUTUMN
 
Ce nouvel album de MOSTLY AUTUMN est peut-être le meilleur !
Après le bon The Ghost Moon Orchestral (2012), et le mitigé Go Well Diamond Heart (2010), le groupe semble suivre une courbe montante au niveau de l'inspiration. Les dernières productions manquaient de reliefs comparativement aux premiers albums du groupe.

Dressed in Voices est un beau concept album à écouter d'une traite, les morceaux se succèdent et s'enchaînent impeccablement, laissant une fois l'écoute terminée l'envie de recommencer afin de se s'imprégner à nouveau de ces 14 titres qui génèrent une ambiance, certes assez sombre, mais d'une grande force. L'ensemble est très homogène et il est difficile de dire quel morceau se détache de l'album, tous ont une mélodie envoûtante, un climat particulier, pas de lassitude dans l'écoute, d'ailleurs le morceau le plus long ne fait que 7.48 min.
Le son est reconnaissable, c'est bien du MOSTLY AUTUMN, l'album dégage une certaine énergie avec des mélodies superbes, le talent de guitariste de Brian JOSH est toujours bien mis en avant et est toujours aussi impressionnant dans ses solos qui parsèment tout l'album sans jamais devenir trop envahissants, les claviers sont très présents, surtout le piano dans des morceaux comme Not Yours to Take, Running, First Day at School ou The Last Day.
Le gros point fort est la performance de la chanteuse, l'album est porté par sa voix qui sublime l'ensemble. Olivia SPARNENN s'affirme enfin complètement dans un registre très varié, on arrive enfin après quatre ans et deux albums à oublier la superbe voix de sa devancière Heather FINDLAY.
Un point faible toutefois, à mon avis, la batterie, un peu trop "rustique" à mon goût, ça manque un peu de finesse par rapport à la délicatesse des morceaux, sans cela le disque mériterait un 18/20.

Un disque qui ravira les amateurs du groupe, et qui devrait ramener vers lui celles et ceux qui avaient décroché depuis quelques albums.
clemthi
Date de publication : samedi 1 novembre 2014