Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
THE SIXXIS - Hollow shrine

Style : Rock
Support :  CD - Année : 2014
Provenance du disque : Reçu du label
10titre(s) - 41minute(s)

Site(s) Internet : 
THE SIXXIS WEBSITE

Label(s) :
GlassVille Records
 (15/20)

Auteur : Ben
Date de publication : 01/12/14
Plaisante mosaïque sonore
Après un album éponyme en 2012 et une tournée en première partie de THE WINERY DOGS et plus récemment SPOCK'S BEARD, les 5 américains (Atlanta) de THE SIXXIS nous proposent leur second effort, Hollow Shrine. Ces 10 nouvelles compositions, au souffle harmonique, sont charpentées autour d'un Rock moderne, pouvant être qualifié d'alternatif, où s'insinue une atmosphère plus ou moins sombre, fugacement mélancolique. Mais vont aussi puisées leur dynamisme, sans toutefois débordées d'énergie tellurique, dans un courant Heavy, marqué par les guitares de Paul SORAH et Cameron ALLEN, employant des sons clairs, acoustiques ou plus épais (Long Ago par exemple). Les quelques soli disséminés ici et là sont incisifs (Opportune Time). Si la batterie de Josh BAKER peut s'envelopper d'une certaine uniformité sur les 41 minutes de l'album, la basse omniprésente de Mark GOLDEN se fait claquante, clinquante (Dreamers, Nowhere Close) et apporte une certaine diversité à la rythmique. Le chant de Vlady ISKHAKOV est maîtrisé, plutôt teinté de douceur et de clarté, pouvant toutefois s'énerver sur plusieurs lignes de chant. Quelques sons de claviers s'entendent en fond, de façon plutôt épisodique (Nowhere Close...). Certains passages s'orientent vers un Hard Rock mélodique (Out Alive), pouvant furtivement rappeler DEEP PURPLE, voire LED ZEPPELIN. Des ambiances à la MUSE (Home Again, titre calibré pour faire le bonheur des radios américaines) et THE INTERSPHERE (le chant et le refrain de Out Alive en particulier) me traversent l'esprit. Mais aussi, de part l'écriture et la structure des compositions de Hollow Shrine, un Rock (Néo) Progressif 80's / 90's (allemand, voire hollandais) se projette en filigrane tout au long de l'album (Forgotten Son, Waste Of Time, l'instrumental Coke Can Steve où le jeu de batterie se dévergonde, Opportune Time). Enfin, THE SIXXIS s'en va taquiné un style Country / western sur son dernier titre, Weeping Willow Tree, un peu à la manière du Smokin' Hearts & Broken Guns de SHAMAN'S HARVEST.
Malgré la mosaïque de styles abordés, Hollow Shrine, sans être révolutionnaire ni franchement original, reste somme toute homogène, solidement interprété, plaisant à l'oreille et facilement abordable.

Hollow Shrine :
01 : Dreamers - 02 : Long Ago - 03 : Nowhere Close - 04 : Home Again - 05 : Forgotten Son - 06 : Waste Of Time - 07 : Coke Can Steve - 08 : Opportune Time - 09 : Out Alive - 10 : Weeping Willow Tree
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
DOM DUFF
Roc'h
THE RASMUS
Black roses
THE MORGANATICS
Never be part of your world
IRON BASTARDS
Keep it fast ! live in london
EXILE PARADE
Hit the zoo
Chroniques du même auteur
BLACKDUST
Beyond ashes
VANDEN PLAS
The seraphic clockwork
ROSA LUXEMBURG
Chapitre 3 : seuls / chapitre 4 : ensemble
COTTON BELLY'S
Live session vol. 1
AGE OF NEMESIS
Terra incognita
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente