Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
MANILLA ROAD - Voyager

Style : Epic Heavy Metal
Support :  CD - Année : 2008
Provenance du disque : Reçu du label
9titre(s) - 64minute(s)

Site(s) Internet : 
MANILLA ROAD MYSPACE 
MANILLA ROAD WEBSITE

Label(s) :
My Graveyard Productions
 (13/20)

Auteur : Raskal
Date de publication : 24/05/08
Décevant voyage...
Pour ma première chronique d'un album de MANILLA ROAD sur ce nouveau site, j'avoue que Voyager, le 14ème vrai album du groupe à l'origine du mouvement épique, n'est pas à proprement parlé celui qui me met le plus à l'aise...

Avant que je perde des amis je précise que si je respecte profondément MANILLA ROAD, ses membres et ses prestations scéniques, je n'ai jamais été le Fan ultime du groupe. Seuls les albums Crystal Logic (83), Open the Gates (84) et The Deluge (86) sont pour moi indispensables. Voilà ça c'est dit !

Voyager est tout simplement pour moi l'un des albums les moins intéressants de la longue, très longue carrière du groupe...Là, c'est sûr, certains vont en tomber à la renverse (surtout mes amis grecs si ils traduisent cette chronique !).
Voyager est un album lourd et sombre, qui a oublié les parties mélodiques et c'est dommage... Certains vont dire que cet album doit être écouter plusieurs fois pour en saisir l'essence et la splendeur, et je leur dis « certainement pour les Fans ultras », pas pour l'amateur « moyen » (dont je fait partie) de Heavy Métal.

Seuls les titres Frost and Fire au tempo médium et lourd, le très zen, acoustique et atmosphérique Tree of Life et Totentanz qui termine sur le meilleur, ont retenu mon attention. Le reste est bien sûr très pro, techniquement irréprochable, avec une ambiance particulière, réussie, mais voilà pour moi cela ne fait pas tout.

Je ne cherche pas à vous décourager de découvrir ce Voyager, simplement d'attirer votre attention pour que vous n'achetiez pas les yeux fermés cet album, uniquement parce que « ça fait bien d'être un Ultra Fan de MANILLA ROAD »...
Voyager est donc bien un album réservé aux Ultras du groupe et à ceux qui veulent se plonger dans un univers épique plutôt « agressif » dans la construction des titres, sombres, très particuliers, interprétés par des musiciens sincères et passionnés.

Puisque je suis là pour vous donner mon impression de manière honnête et intègre, Voyager est un bon album, sans plus. J'attends plus des Maîtres du Style !

Style : Epic Heavy Métal
Partie Artistique: 3/5
Intérêt pour les Fans de 80's Heavy Metal: 3,5/5
Intérêt pour les Fans de Métal traditionnel en général: 2,5/5
RASKAL "The French Warrior" donne: 13/20
RASKAL "L' « Objectif » donne: 14/20

COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
ETRUSGRAVE
Tophet
ATLANTEAN KODEX
The golden bough
MAUSOLEUM GATE
Into a dark divinity
ICY STEEL
As the gods command
BATTLEROAR
Age of chaos
Chroniques du même auteur
KHYNN
Breakin'the fury
KALEDON
Chapter v : a new era begins
STEELCLAD
Descending archangels
IRON MAIDEN
Killers
ELVENPATH
Into the future
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente