Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
LOVERBOY - Just getting started

Style : Hard Rock
Support :  CD - Année : 2007
Provenance du disque : Acheté
10titre(s) - 37minute(s)

Site(s) Internet : 
LOVERBOY WEBSITE

Label(s) :
Rockstar Music Corp.
 (15/20)

Auteur : Rémifm
Date de publication : 29/05/08
Just getting started
Les Can(hard)iens de LOVERBOY nous proposent leur 7ème album depuis 1980, année de la création du groupe. Après avoir connu un succès considérable dans les années 80’, le groupe n’a enregistré que deux albums de 1987 à 2008 (VI de 1997 et ce Just Getting Started).
C’est peu mais le groupe a continué d’exister avec des tournées et autres « best of ».
Leur cinq premiers albums, de 1980 à 1987 ont permis au groupe de se hisser dans les hauteurs des « charts » américains et d’être reconnu et cité parmi les groupes références du rock mélodique.
LOVERBOY, calibré Rock FM, voire Hard-FM poursuit sa carrière dans un style qu’il maîtrise à perfection même si les guitares se font un peu plus saturées et acérées sur ce Just Getting Started. Les claviers aussi se montrent parfois plus modernes.
37 minutes est une durée un peu limite mais les compositions étant de qualité, la pilule passe mieux !
4 titres sortent du lot pour moi, les fantastiques Just Getting Started, titre moderne et mordant, Back For More et son superbe refrain Rock-FM, I Would Die For You, ballade mid-tempo avec grosses guitares et un refrain accompagné de chœurs féminins et The Real Thing, mid-tempo classique au refrain entêtant.
J’ai beaucoup aimé aussi ce plus hard-groovy et très année 90’ One More Days.
Lost With you est aussi une superbe réussite de l’album. Un big rock relevé !
Fade To Black, The One That Got Away et As Good As It Gets sont plus classiques et un peu moins attrayants.
Stranded qui clôt l’album est un peu trop poussif à mon goût !
A l’instar du dernier DEF LEPPARD, il nous reste 30 minutes oscillant entre du très bon et de l’excellent LOVERBOY.
Mike RENO reste pour le fan que je suis une des plus délectables voix du genre.
La production est parfaite !
Entre reformations et nouveaux albums, les légendes des années 80’ du rock mélodique n’ont pas tous abdiqué et nous prouvent que l'inspiration ne subit pas le poids du temps !
The story goes on !
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
EUROPE
War of kings
BLACK ANGELS
Changes
BLACK BEAR FURY
Made of tears
DON FELDER
American rock'n'roll
GOTTHARD
Made in switzerland
Chroniques du même auteur
PLACE VENDOME
Streets of fire
HYDROGYN
Private sessions
CONCEPTION
My dark symphony
JACK RUSSELL'S GREAT WHITE
He saw it comin'
STAN BUSH
In this life
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente