Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
NIGHTMARE ENEMY - Four years of silence

Style : Heavy Metal
Support :  CD - Année : 2015
Provenance du disque : Reçu du groupe
5titre(s) - 27minute(s)

Site(s) Internet : 
NIGHTMARE ENEMY WEBSITE
NIGHTMARE ENEMY FACEBOOK

Label(s) :
Auto Production
 (17/20)

Auteur : Ben
Date de publication : 23/08/15
Epique et mélodique heavy metal finnois !
Après 4 ans de silence et 2 EPs (The Destoyer en 2009 et Renata en 2010), NIGHTMARE ENEMY, groupe finnois formé en 2009 et composé à ce jour par Petteri URMAS (chant – claviers), Janne LAASKO et Juho PIETINEN (guitares), Janne IKONEN (basse – chœurs) et Kalle TUOMINEN (batterie), nous propose son bien nommé 3ème EP : Four Years Of Silence. Ces 5 nouvelles compositions sont autoproduites de belle manière par Joona LUKALA.
Et nous emmènent chevaucher sur les saintes terres d’un Heavy Metal (un rien Old School) épique et mélodique. Revendiquées et assumées, les influences du groupe sont pour le moins hiératiques : IRON MAIDEN, STRATOVARIUS, JUDAS PRIEST, ANVIL, AVENGED SEVENFOLD, TWISTED SISTERS, METALLICA… Auxquelles j’ajoute l’EP Perfect Storm du groupe suédois MESSENGER. Après une courte intro. “symphonico-classisante”, White Dove Down s’enflamme sur une rythmique rapide et soutenue, ultradynamique et hautement harmonique. Les claviers (sonnant 70’s) et les guitares sont à l’unisson, comme le chant clair de Petteri. Qu’il a suffisamment puissant et efficace, tout en évitant (avec bonheur !) les hurlements et les montées dans les aigus dissonants. Une composition épique à souhait ! Tout comme l’énergique et lumineuse The Light At The End Of Hope qui clôt magistralement cet EP. Petite forfanterie : Petteri roule les r sur les premières phrases. Cette composition possède un petit côté celtique de par certaines lignes de chant mais aussi par son final à la guitare acoustique. Four Years Of Silence est une autre chevauchée à travers ce Heavy Metal 80’s, avec sa rythmique galopante et son (trop court !) passage instrumental en forme de joute guitares / claviers. Les sons de cloches et les éphémères inclusions d’un chant typé Death amènent un habillage théâtral à la composition. Gone (With The Wind) est une magnifique et percutante power ballade. The Pond est quant à elle plus conventionnelle, mais n’en reste pas moins engageante, avec de nouveau quelques atours théâtraux et symphoniques.
Ce nouvel EP est chargé d’une vitalité réjouissante, et propose 5 compositions aux mélodies imparables et aux refrains accrocheurs. Un vrai bonheur Heavy Metal, et une bien belle découverte en ce qui me concerne !

Four Years Of Silence :
01 : White Dove Down – 02 : Four Years Of Silence – 03 : Gone (With The Wind) – 04 : The Pond – 05 : The Light At The End Of Hope

COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
COMPILATION VERSALIA
Versilian tsunami
VALSANS
Sword
STONELAKE
Marching on timeless tales
CROSSWIND
Opposing forces
ARMOUR
Sonichouse tape
Chroniques du même auteur
THE ONE HUNDRED
Subculture
OPHITE
Basic mistakes
KINGFISHER SKY
Hallway of dreams
VAGINA
Là où les maux nous laissent
ANASAZI
1000 yard stare
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente