Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
GRAVE DIGGER - Exhumation (the early years)

Style : Melodic Speed Metal
Support :  MP3 - Année : 2015
Provenance du disque : Reçu du label
15titre(s) - 56minute(s)

Site(s) Internet : 
GRAVE DIGGER WEBSITE

Label(s) :
Napalm Records
 (17/20)

Auteur : Jan
Date de publication : 23/10/15
Un puissant retour aux sources version 2015.
Réglés comme de véritables montres suisses, les metal warriors teutons de GRAVE DIGGER pointent à nouveau le bout de leur appendice nasal tout juste un an après la sortie de leur dernier véritable album, l’excellent Return Of The Reaper pour nous présenter une compilation de leurs plus anciens titres réenregistrés avec une production actuelle beaucoup plus claire et puissante que celle existant dans les années 80.

La technologie numérique aidant, c’est avec sérieux et entrain que nos quatre cousins sur cinq d’outre-Rhin se sont attelés à la tâche afin de faire plaisir aux die-hard fans et de permettre aux novices de découvrir les titres issus de l’époque Jurassique du Fossoyeur sans passer par la case cassage d’oreilles induite par le son poussiéreux et rêche d’il y a 30 ans à cause des technologies analogiques d’alors parfois peu flatteuses pour les groupes, ce qui fût notamment le cas pour la formation nord-Westphalienne qui, du coup, essaie de redorer le blason de ses débuts grâce à cette sorte de best-of modernisé, censé également fêter de surcroît les 35 ans du quintet qui, pour l’occasion, est redevenu un quatuor.

Suite aux récentes déclarations du vocaliste Chris BOLTENDAHL, qui avouait dans une interview au magazine Metal Blast vouloir renouer avec ses racines métalliques antérieures au formidable opus The Reaper, c’est fort logiquement que vous retrouverez ici les meilleures compos des 4 premiers efforts studio du combo, dont celui estampillé DIGGER, auxquelles le groupe a donné plus de vigueur et de folie. Ainsi, ce ne sont pas moins de 13 titres qui ont eu le privilège d’être sélectionnées pour la version cristal de Exhumation (The Early Years). La version digipack en édition limitée contiendra, quant à elle, deux morceaux bonus, à savoir My Private Morning Hell et Young And Dangerous.

Il s’agit d’une sympathique démarche qui, à défaut d’être pleinement originale, satisfera tout le monde : des supporters du début jusqu’aux amateurs les plus récents. Mais, la qualité est bien au rendez-vous, d’autant plus que le fait que la formation allemande ait pris le temps de remettre en boîte autant de « tubes » démontre bel et bien l’affection qu’elle porte à ses fans. Cependant, faut-il voir dans cette approche « réactionnaire » une stratégie commerciale bien huilée ou, tout simplement, une forme de nostalgie ressentie par le groupe qui souhaite emprunter une énième fois le chemin de l’efficacité toute germanique qui lui a permis d’acquérir son rang de challenger sur la scène européenne il y a trois décennies, histoire de clôturer majestueusement un chapitre de son histoire personnelle afin de s’atteler à l’écriture de son avenir dans un style plus créatif encore ? A vous de décider ! Toujours est-il que si vous adorez le heavy à l’ancienne et/ou que vous souhaitez écouter ce que donnent les compositions de Heavy Metal Breakdown, Witch Hunter, War Games et Stronger Than Ever en version 2015, je ne peux que vous conseiller ce recueil commémoratif où puissance et lourdeur sont les maîtres mots, comme de coutume chez GRAVE DIGGER. Sans compter le splendide artwork et le livret, réalisés par le maître illustrateur hongrois Gyula HAVANCSÁK, qui vous feront baver d’émerveillement pendant des heures ! Voilà une délicieuse mise-en-bouche qui vous fera patienter avant de pouvoir savourer le prochain plat de résistance, sous la forme d’un nouvel opus, prévu, en principe, pour l’année prochaine. Il vous ne reste, donc, plus qu’à croiser les phalanges et espérer que le combo reste dans l’optique du retour aux sources entamé l’année dernière avec Return Of The Reaper, ce qui serait la meilleure orientation possible pour nos teutons préférés. Le rendez-vous est, donc, pris pour 2016 !

Line-up :

Chris BOLTENDAHL (chant)
Axel RITT (guitares)
Jens BECKER (basse)
Stefan ARNOLD (batterie)

Guests & musiciens de session :

Hacky HACKMANN (chœurs)
Andreas VON LIPINSKI (chœurs)
Frank KONRAD (chœurs)

Equipe technique et de production :

Chris BOLTENDAHL (production)
Axel RITT (production et enregistrement)
Jörg UMBREIT (production et enregistrement)
Gyula HAVANCSÁK (illustration, design)
Jens HOWORKA (photographie)

Vidéo officielle du titre Heavy Metal Breakdown version 2015.
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
SAINTSINNER
New places
STEEL ATTACK
Carpe dieend
TROY
Mir v ogne
CARDIANT
Midday moon
HELION PRIME
Terror of the cybernetic space monster
Chroniques du même auteur
TIMO TOLKKI'S AVALON
Land of new hope
ISHTAR
From the gates (ep)
CITRON
Rebelie rebelů
DARK LUNACY
The day of victory
SINBREED
Master creator
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente