Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
TODD GRIFFIN - Mountain man

Style : Rock
Support :  CD promo - Année : 2015
Provenance du disque : Reçu du label
9titre(s) - 38minute(s)

Site(s) Internet : 
Todd GRIFFIN WEBSITE

Label(s) :
Bad Reputation
 (16/20)

Auteur : Alain
Date de publication : 20/01/16
Rock en profondeur
Les Etats Unis sont de longue date une matrice de chanteurs qui fusionnent Rock, Folk, Country, Boogie, Soul et Blues afin de chanter leur vision du pays profond et de ses populations ; en vrac et chacun avec leur personnalité : Bob DYLAN, Bob SEGER, Tom PETTY, John MELLENCAMP, Steve EARLE... Ancien vocaliste de GRAVEYARD TRAIN (groupe qui loupa son heure de gloire dans les années 90), Todd GRIFFIN persiste dans cette veine avec son troisième album solo, solide et varié. Il faut dire que le bonhomme s'est bien entouré en recourant entre autres au guitariste Mitch PERRY (TALAS, MSG), au bassiste Jorgen CARLSON (GOV'T MULE) et au claviériste Arlan OSCAR (Joe BONAMASSA).

Son passé dans le Rock dur le rapproche de l'approche nerveuse et terre à terre d'un Bob SEGER, d'un John MELLENCAMP (période Lonesome Jubilee et Big Daddy) et d'un Steve EARLE (époque Copperhead Road). Ainsi, des compositions nerveuses et carrées comme Voice Of The People et These Days vont joyeusement à l'essentiel, en faisant place toutefois à des arrangements subtils : rythmiques jouées à la guitare acoustique, claviers... La puissance est apportée par de grosses lignes de basse et par la frappe sèche du batteur, la guitare solo apportant des entrelacs juteux.
La guitare électrique s'impose davantage sur Stand Up qui débute lentement, presque solennellement, avant de partir en mid tempo sensible sur lequel la voix éraillée de GRIFFIN porte pas mal de choses. Encore plus franchement Rock'n'Roll, le swing de Devil Woman et son orgue rétro incitent à la danse débridée. Sur Mountain Man, le groove est toujours là mais plus tendu, un peu à la manière des grandes heures du CREEDENCE CLEARWATER REVIVAL, comparaison valable également pour le très bon Let It Rain.
Glory Train chaloupe au gré d'un groove très bayou (avec choeurs féminins très soul), ponctué toutefois de riffs secs et d'une batterie sèche au possible.
Belle ambiance sur la ballade Strength In You où piano et steel guitar se la jouent cool à la mode Country.
En guise de final, Todd GRIFFIN livre une magnifique prestation sur Geronimo : guitare sèche, percussions et section rythmique créent une trame fine mais tendue, zébrée par une guitare électrique le tout aboutissant à des chants amérindiens.

Au total, Todd GRIFFIN a livré en 2015 un album authentique, foncièrement sincère et attachant. La preuve ici : cliquez ici
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
THE DAMNED
Black is the night – the definitive anthology
VAGINA
Là où les maux nous laissent
ENDLESS SUNDOWN
Make sense
CHABIFÖNK EXPERIENCE
Missiön
HARMONIC GENERATOR
Heart, flesh, skull & bones
Chroniques du même auteur
NATURE MORTE
Nm1
ARGUS
From fields of fire
CORSAIR
Corsair
MONSTER TRUCK
Sittin' heavy
ŠAMANE
Kaukana virtaa eufrat
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente