16 / 20
22/04/16
The vision
PSYCHEDELIC WITCHCRAFT
 
Je vais une fois de plus vous entretenir d'un groupe s'inspirant des années 70 (et même de la fin de la décennie précédente) : il semblerait qu'une génération entière de musiciens de par le monde se sente inspirée par une période qui fut il est vrai particulièrement prolifique et marquante. Le patronyme retenu par ce quartette italien fait d'ailleurs office d'oriflamme : il fait siens le Rock psychédélique et l'imagerie occulte qui firent florès à l'époque. Précision, à l'instar de plusieurs formations tournées vers la même période (citons entre autres BLUES PILLS, AVATARIUM, BLOOD CEREMONY, LUCIFER, HONEYMOON DISEASE et JEX THOTH), PSYCHEDELIC WITCHCRAFT compte dans ses rangs une chanteuse, Virginia MONTI, dont le timbre médium et expressif se montre capable de monter (sans excès) dans les aigus au fil de lignes de chant très tenues.

Cela dit, en dépit d'un référentiel extrêmement typé, PSYCHEDELIC WITCHCRAFT s'en tire bien en proposant un répertoire varié. Aux côtés de morceaux nerveux (Demon Liar, Witches Arise), on trouve également une belle ballade (The Only One That Knows), des mid-tempos envoûtants (Wicked Ways et ses superbes solos concis, le félin The Night, War qui me rappelle les débuts de JUDAS PRIEST) et même un pur moment de Blues Rock, Magic Hour Blues, sur lequel le jeu de guitare fait honneur aux grandes heures de Peter GREEN (aux débuts de FLEETWOOD MAC) ou de Jimmy PAGE.
Car outre le chant attachant de Virginia MONTI, on salue le jeu tout en retenue de ses acolytes. Le guitariste Jacopi FALLAI ne développe certes pas un gros son en rythmique, préférant les riffs secs et clairs, mais ses solos bluesy et psychédéliques, à la fois mélodiques et acides, rehaussent des compositions à l'approche directe. La section rythmique apporte l'essentiel de l'épaisseur et de la puissance, le jeu mobile et subtil du batteur faisant écho aux lignes de basse tendues de son collègue bassiste.

Sans être révolutionnaires, les compositions sont très bien et assez simplement structurées autour d'accroches rythmiques simples et de mélodies directes. La production et le mixage privilégient les vibrations live, sans fioritures.
Alain
Date de publication : vendredi 22 avril 2016