Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
DEE CALHOUN - Rotgut

Style : Rock
Support :  MP3 - Année : 2016
Provenance du disque : Reçu du label
12titre(s) - 52minute(s)

Site(s) Internet : 
Dee CALHOUN WEBSITE

Label(s) :
Argonauta
 (15/20)

Auteur : Alain
Date de publication : 12/06/16
Les tripes à l'air
Depuis 2010, Dee CALHOUN est le chanteur du combo de Doom Metal classique IRON MAN ; à ce titre, il a contribué au succès artistique que fut le cinquième album du groupe, l'excellent South Of The Earth. Nous retrouvons notre homme au look de biker barbu dans un contexte totalement étranger au monde du Metal puisque notre dur en cuir se présente à nous dépourvu de tout apparat, avec sa voix et une guitare acoustique, pour l'essentiel. Certes, on entend des arrangements de slide, à plusieurs reprise de la guitare électrique en appoint, de l'harmonica, mais il s'agit avant tout d'une expression à nu, profondément sincère et directe, dans la tradition la plus dépouillée de l'Americana, genre qui rend compte de l'Amérique du nord profonde en puisant à la fois dans le Folk, la Country, le Rock et le Blues.

Notre bonhomme réussit plutôt bien son coup, misant tout sur la sincérité. Son chant est majoritairement rauque, modulé entre des registres plutôt graves et des poussées nasales assez aiguës. On songe à un mélange de Bob HITE (le défunt chanteur des plus grandes heures de CANNED HEAT), Steve EARLE, Johnny CASH, Ronnie VAN ZANT (LYNYRD SKYNYRD), Scott Wino WEINRICH (THE OBSESSED, SAINT VITUS, SPIRIT CARAVAN) et Tom WAITS. Sa voix sent l'alcool fort, la fumée, le goudron, le vécu sans fard des classes laborieuses. Entre phrasé intimiste et grandes poussées éraillées (parfois en plein dérapage), ce chant s'exprime avec une sincérité viscérale qui emporte l'adhésion. Dee CALHOUN ne rechigne toutefois pas à se montrer d'une sensibilité plus délicate et apaisée, notamment quand il chante avec son jeune fils sur Little Houn Daddy Houn.
Fidèle accompagnatrice de cette voix habitée, la guitare acoustique sonne à l'avenant, alternativement délicate (le court et délicat instrumental Deifendor, la superbe ballade de clôture At Long Day's End) ou rêche et tendue.

Voilà un album humble et prenant qui démontre que l'on peut être un chanteur de Metal et posséder une capacité à s'exprimer tout aussi puissamment dans un autre style. Autorisez-vous cette parenthèse au plus profond de l'Amérique.

Vidéo du titre Rotgut : cliquez ici
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
A LIQUID LANDSCAPE
Nightingale express
BUKOWSKI
Amazing grace
SIMO
Let love show the way
BUKOWSKI
The midnight sons
DROPKICK MURPHYS
Signed and sealed in blood
Chroniques du même auteur
ASTRAY
Beyond the heights of lust
HIGH ON FIRE
Snakes for the divine
YEAR OF THE GOAT
The unspeakable
CROWNED IN EARTH
Visions of the haunted
EPITAPH
Claws
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente