17 / 20
19/01/17
Winter in paradise
SWEET MARY JANE
 
SWEET MARY JANE est un nouveau groupe suédois qui vient nous proposer son 1er effort intitulé Winter In Paradise en ce début 2017. Né en 2012, le groupe est constitué de Tomas NÄSSLIN (ex-ROULETTE) aux claviers, Per-Olof ASBERG (ex-AIRBORN) aux guitares, Alexander OLSSON (ex-ANACONDAH) à la basse, Andreas SPARBY (ex-L.A.C.K.) et au chant Tomas BERGGREN (oui le frère de Stephan BERGGREN de SNAKES IN PARADISE). Comme la plupart des groupes suédois que nous apprécions ici, il s'agit bien sûr de rock mélodique de haut vol. SWEET MARY JANE commence fort avec un 1er titre, déjà un vrai hit, le remarquable Fire In Your Eyes (cliquez ici), à l'équilibre claviers-guitares impeccable et au refrain ravageur, un brin mélancolique d'ailleurs. Rien ne semble affecter la fièvre mélodique des Suédois : ils ont le don de composer des titres d'une mouvance AOR incontestable, comme No Retreat, No Surrender, très bien rythmé, voire plus hard même ou Winter In Paradise démarrant par des claviers aériens de toute beauté, encore un magnifique titre très AOR, quel plaisir ! La voix de Tomas BERGGREN un rien bluesy est parfaite sur ce genre de compositions et apporte chaleur et émotion à cet ensemble bien construit. Madeleine est un peu passe-partout, classique en fait, tout comme Miracle, mid-tempo qui donne une impression de déjà entendu. Carry On revient à du mélodique de meilleure facture par ses claviers remarquables en trame de fond et son approche à la FOREIGNER bien plus percutante, comme Angel Of Mine d'ailleurs. Avec une production légèrement étouffée et pas assez pointue à mon goût, elle est l'oeuvre de Lars CHRISS (LION'S SHARE), cela diminue l'ampleur de la portée de Winter In Paradise auprès des fans de ce style. Mais l'album reste d'un excellent niveau et se termine par des titres bien énergiques, toujours mélodiques et qui donnent envie de prolonger l'écoute, notamment le dernier Don't Be Too Late. Un premier pas réussi pour les Suédois de SWEET MARY JANE, qui sans atteindre des sommets, délivrent des compositions ma foi fort plaisantes : un belle découverte et de belles promesses en perspective ! Attrayant !
rebel51
Date de publication : jeudi 19 janvier 2017