17 / 20
19/09/08
Ultra beatdown
Dragonforce
 
En seulement sept années de labeur, on ne pourra pas dire de DRAGONFORCE qu'il n'a pas fait parler de lui. Il faut êter clair ces gens-là divisent les métalleux. Il y a ceux qui trouvent que la vitesse affiché par les Anglais est digne du génie et ceux qui ne trouvent aucun intérêt à cet ersatz des poids lourds du genre, qui trace un chemin effréné à la gloire des notes jouées en moins de temps possible.



Avec Ultra beatdown ces derniers vont peut être réviser leur jugement . Effectivement le torrent de solos semblent s'être calmé et Herman LI et son band ont essayé de faire entrer plus de feeling que précédemment. Les immuables sons synthétiques et overspeedés sont toujours présents mais la cascade sonique semble se canaliser petit à petit, le courant est toujours fort mais de sérieuses barrières anti-débordement ont été mises en place.

Reste que Ultra beatdown est un disque plutôt agréable, accrocheur à l'oreille, clair dans ses intentions et très speed dans son approche. Les Brittons n'ont plus rien à prouver, sinon à eux-mêmes. Il n'y a pas donc de risque à dire que ce disque n'a rien de génial mais qu'il rentre dans une bonne moyenne par rapport à l'abondante discographie pour une formation qui a débuté en 2001. De même, dire que DRAGONFORCE tourne un peu en rond serait exagéré puisque ce disque est la preuve vivante des désirs d'évolution clairement démontrés pendant huit titres.

Ce nouvel album de DRAGONFORCE prouve et confirme le talent de ce combo qui montre une fois de plus qu'il peut s'essayer avec succès à d'autres horizons, tout en gardant une homogénéité certaine au sein de tous ses titres.

Phil "KOB"
Date de publication : vendredi 19 septembre 2008