14 / 20
21/01/18
Prime
PAL
 
Le groupe suédois PAL qui tire son nom des premières lettres de ses musiciens : P pour Peo PETTERSSON (chant), A pour Peter ANDERSSON (basse) et L pour Roger LJUNGGREN (guitares) sort son 1er album Prime chez AOR HEAVEN en ce début 2018. Ayant créé le groupe en 1987 sous le nom d’ESCAPE, les 3 musiciens avaient bien enregistré quelques démos mais sans suite. Alors aujourd’hui les revoilà en pleine possession de leur art pour nous délivrer un album de rock mélodique qui se voudrait brillant, enthousiaste et d’excellente facture. Mais cela reste du classic rock pas vraiment innovant mais hyper relaxant et fort bien composé.

Le chant de Peo PETTERSSON est posé, clair et les guitares claquent d’entrée sur le très AOR Head Or Tails, remuant au possible. Le groupe malgré ses efforts propose un début d’album certes mélodique mais pas vraiment alléchant, les titres sont trop convenus et ne m’arrachent pas des larmes mais un je ne sais de déjà entendu risque de tenailler un auditeur passionné. Intro standard sur Wildfire, jeu de batterie hyper classique de Mauritz PETERSSON, à la moitié de l’album aucun titre ne détache de l’autre, cela reste vraiment très standard malgré une qualité de son et de production indéniable, il manque une flamme mélodique plus intense à ce Prime. Et ce n’est pas la ballade What We Could Have Been qui déboule en plage 6 qui redonnera un coup de fouet à cet album : trop facile en fait !

Bien sûr PAL relance un peu sa machine mélodique et avec une énergie plus conséquente, durcit le ton sur Older And Wiser, de loin le meilleur titre de ce Prime jusque là un peu mièvre pour ne pas dire décevant. Enfin un titre rock mélodique digne de ce nom, suis-je tenté d’écrire, mais en plage 9 seulement ! La fin de l’album semble un peu plus élaborée et plus attirante avec l’excellent Leaving This Town, dans la lignée de Older and Wiser, suivi du superbe One Step Away pour clore ce Prime en demi-teinte cependant sur la totalité de ses compositions. Ne ressortir que 4 titres sur 11 montre en effet que PAL a du travail devant lui s’il veut occuper le devant de la scène mélodique, au vu des prochaines sorties.

Album moyen sans coup de coeur, malgré de bons titres trop peu nombreux hélas ! Un premier effort sympathique mais pas vraiment exaltant !!!

Double Nature cliquez ici
rebel51
Date de publication : dimanche 21 janvier 2018